Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:31

De l'origine des ovules...

Voilà une étude scientifique menée en Israël et qui s'intéresse à la question, cruelle pour nous, du stock d'ovocytes chez les mammifères femelles. Si on a longtemps cru que ce stock, la fameuse réserve ovarienne, était déterminé dès la vie embryonnaire (des femmes), plusieurs études ont indiqué récemment qu'il pourrait y avoir un phénomène de différenciation cellulaire (à partir des fameuses cellules souches aptes à se différencier en n'importe quelle cellule du corps, pour faire simple) et qu'il pourrait donc y avoir un renouvellement du stock existant à l'âge adulte. Ca serait cool, non ??? Ne nous réjouissons pas trop vite, il n'y a pas de consensus pour l'instant chez les chercheurs... Et cela ne changera rien aux résultats de chacune d'entre nous, si ce n'est de moins angoisser au vu de l'horloge biologique qui tourne implacablement mais peut-être pour celles qui sont encore jeunes de penser que rien ne presse et de se retrouver dans la m... ensuite. Dans le doute, on va donc continuer à stresser à chaque échographie des follicules antraux (comme c'est mignon comme nom) et à chaque bilan hormonal dans l'attente du verdict: alors en réserve ou pas ?

 

 

Extrait des Bulletins de veille de l'ADIT (BE Israël 78) et publié dans PLoS

 

La création d'un arbre généalogique pour les cellules contredit certaines hypothèses sur l'origine des ovules de mammifères femelles

 

Ces dernières années, un certain nombre de déclarations controversées ont été faites sur la réserve d'ovules des mammifères femelles. Il a notamment été dit que cette réserve est renouvelée au cours de la vie adulte (par opposition à la convention selon laquelle tous les ovules sont présents dès la naissance) et que les ovules proviennent de cellules souches issues de la moelle osseuse. Récemment, des chercheurs de l'Institut Weizmann ont réfuté une de ces déclarations et ont pointé vers de nouvelles directions en vue de soutenir l'autre. Leurs résultats, fondés sur une méthode originale pour reconstruire les arbres généalogiques des cellules, ont été publiés dans la revue PLoS Genetics. 

La méthode, développée depuis plusieurs années dans le laboratoire du professeur Ehud Shapiro du département de chimie biologique et du Département d'Informatique et de Mathématiques Appliquées, crée une sorte d'arbre généalogique des cellules en utilisant les mutations au sein de marqueurs génétiques spécifiques pour déterminer quelles cellules sont le plus étroitement liées et à quel degré partagent-elles un ancêtre commun.

Prof Shapiro et les membres de son laboratoire, y compris les Drs. Shalev Itzkovitz et Rivka Adar, en collaboration avec le professeur Nava Dekel et Yitzhak Reizel, étudiant-chercheur du département de Régulation Biologique, ont utilisé cette méthode pour voir si les ovules pourraient descendre des cellules souches de la moelle osseuse. Leurs résultats ont indiqué que toute relation entre les deux types de cellules était trop lointaine pour que l'une puisse être un ancêtre de l'autre.

Les scientifiques ont également constaté avec surprise, que les ovules de souris âgées avaient subi plus de divisions cellulaires que ceux de souris plus jeunes. Cela pourrait être le résultat de la reconstitution du stock à l'âge adulte, mais une théorie alternative soutient que tous les oeufs sont créés avant la naissance, et ceux qui subissent moins de divisions sont tout simplement été choisis plus tôt pour l'ovulation.

D'autres expériences plus poussées, explique le professeur Shapiro, permettront de résoudre la question.

 

- The Human Cell Lineage Flagship Initiative : http://www.lineage-flagship.eu/

- Page du Prof. Shapiro : http://www.wisdom.weizmann.ac.il/~udi/index.html

- Article : http://www.newswise.com/articles/view/586135/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Un peu de science
commenter cet article

commentaires

Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives