Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 11:20

Trop belle la vie... en PMA !!

Il ne manquait plus que cela !

Figurez vous qu'une étude, reprise dans le Figaro et dans la revue de presse Mediscoop, indiquerait qu'un risque "légèrement" accru de malformations existe en FIV, notamment ICSI.

Je note une coquille sur le spermatozoide "infecté", euh... c'est plutot injecté non ?! Je note aussi que ces technologies connaissent des innovations permanentes, je n'ai pourtant pas l'impression que ça bouge si vite que ça.

En attendant, je me serais bien passée de cette annonce enthousiasmante... Il ne manque qu'une petite étude sur le risque de cancer du sein ou de l'ovaire accru (c'est au choix, c'est jour de fête !!!) chez les femmes ayant fait des PMA et on aura tout gagné et peut-être même pas un bébé ! Il y a des jours comme ça... On s'accroche au chiffre des 20000 bébés qui naissent chaque année (en parfaite santé ou on y inclut ceux avec malformations ???) en France pour continuer à y croire ?

 

Allez bonne semaine, portez vous bien... Take care comme disent nos amis british...


Source: Mediscoop

« Procréation assistée : un risque de malformations légèrement accru »
Le Figaro
Le Figaro rappelle que « depuis plusieurs années, la recherche médicale scrute la santé des enfants nés par procréation médicale assistée, ou par PMA » et indique que différents travaux ont « mis en évidence un risque légèrement accru de malformations congénitales graves, comme des anomalies cardiaques, génito-urinaires ou musculo-squelettiques ». Le quotidien souligne que cette étude ayant « fait l’objet de controverses » vient d’être « corroborée » par une étude « publiée samedi 5 mai dans le New England Journal of Medecine ». L’étude réalisée par « des chercheurs de l’université d’Adélaïde (Australie) » a démontré que « 9,9% des enfants nés par ICSI, 7,2% des enfants «fivete» et 5,8% des enfants conçus de manière naturelle souffrent de malformation grave diagnostiquée avant l’âge de 5 ans ». Le Figaro cite les propos du Dr Michael Davies , responsable de l’étude qui « tempère » les résultats en expliquant que « si l’augmentation du risque est importante, ce dernier reste relativement faible dans l’absolu ». A la question « la technique de PMA peut-elle être tenue pour seule responsable de cet excès de malformations ? » Le Figaro indique que « pour le savoir, les chercheurs ont ensuite pondéré leurs résultats en excluant tous les autres facteurs de risque connus : âge de la mère, infertilité, temps passé à attendre une grossesse, etc. Une fois cet ajustement opéré, le risque de malformations associé à la fivete redevient comparable à celui d’une grossesse spontanée ». Pr François Olivennes, gynécologue obstétricien estime pour sa part que « cette méthode de procréation, qui a souvent été incriminée, n’est pas en elle-même à l’origine d’un sur-risque ». Mais dans le cas de l’« ICSI », « le risque de malformation demeure plus élevé, après la pondération, que pour une grossesse obtenue de manière naturelle » poursuite le quotidien qui note que selon le Pr Olivennes, « il n’est pas exclu que le spermatozoïde infecté soit atteint d’anomalies génétiques non détectées qui seraient à l’origine de malformations, sans que la technique proprement dite soit en cause ». Rappelant que « 20000 bébés naissent chaque année en France grâce à l’assistance médicale à la procréation », Le Figaro précise que « les auteurs de l’étude estiment nécessaire de mener d’autres travaux incluant les procédés les plus récents, car «ces technologies connaissent des innovations permanentes» ».

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Loosequeen 07/05/2012 16:08

Rien n'est aussi parfait que la Nature... quand elle veut bien marcher! Des yeux myopes opérés voient parfaitement mais sont plus fragiles que des yeux qui y voient naturellement bien, nos organes
"d'origine" sains seront toujours meilleurs pour nous que des organes greffés... Malheureusement, même si elle est imparfaite, la science nous apporte nous apporte des solutions très
appréciables.
C'est vrai, le risque 0 n'existera jamais. On doit vivre avec et le garder à l'esprit autant que possible. Merci en tout cas pour ces infos une nouvelle fois très intéressantes!

6cellules 07/05/2012 18:26



C'est vrai que quand on regarde la précision et la finesse des mécanismes naturels, c'est assez bluffant. Sauf que nous la Nature elle nous fait la gueule apparemment... Vive la science alors.
mais elle aussi, elle semble vouloir en découdre avec nous... Allez demain, un article sur la CHANCE non pas au jeu mais en pma ?? Apo



barbidou 07/05/2012 12:47

Pffff .... ET une angoisse de plus, une !!
tu te rends compte , après TOUTES les angoisses du traitemen, du résultat, le la 1ère écho, des 12 SA et ben non ... on se rongera les ongles de savoir si oui ou non, tout va bien ...
Bon, on va pondérer cette angoisse en argumentant que ces risques sont quand même faibles !

6cellules 07/05/2012 13:03



Toujours ces foutues statistiques... 10% de chance qu'un embryon s'accroche, 50% des couples qui repartent apres plusieurs années de pma sans enfant... et d'accord avec toi, les risques sont
minimes et la vie elle même est un grand risque quotidien. dans l'absolu, je suis plutôt agacée par le principe de précaution à tout va ! Mais bon, on s'en passerait quand même ! Bises



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives