Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 09:31

Quand le virtuel devient réalité... Non, il ne s'agit pas du rêve qui devient réalité et d'un miracle qui se serait produit ! Mais d'une belle rencontre entre PMettes samedi à Paris ! L'occasion de mettre un visage sur un blog, de parler entre PMettes qui se comprennent (sans avoir besoin d'expliquer ou de se justifier) de notre vécu et de parler aussi de tout un tas d'autres choses ! Internet (et nos blogs) ça permet quand même de belles choses mais si le virtuel est puissant, rien ne vaut une vraie rencontre autour d'un thé ou d'un verre de vin !


Merci à Kaymet pour cette belle idée !

 

PmettesParty_2Mrs2013.jpg

Photo: droits d'auteur: Kaymet !

 

ps1: pour la 1ere fois de ma vie, je tombe par hasard ce matin à l'hôtel sur l'émission Les Maternelles. Visiblement le sujet est "le désir d'enfant". Et là j'entends que les couples en PMA sont comme des joueurs de casino, un peu addicts et qui jouent le tout pour le tout à chaque tentative... Ben voyons... Et comme d'hab, les invités sur le plateau l'ont assouvi, eux, leur désir d'enfant. On ne parle jamais de ceux qui ne réussissent jamais... Cachez ces incapables que la société ne saurait voir ?

 

ps2: un petit coup de grogne malgré tout quand j'apprends aujourd'hui que notre ministre de la santé lance aujourd'hui une graaaande campagne de communication sur tous les moyens de contraception. Soit, bien sûr il faut informer les jeunes mais j'ai tendance à penser qu'aujourd'hui celle ou celui qui n'est pas au courant des "risques" (pardonnez le mot, chères PMettes, pour nous, c'est plutôt les "chances" mais bon) de tomber enceinte après rapport sexuel et qui ne se protège pas, et bien il le fait un peu exprès quand même.... Bref tout ça pour dire: à quand une graaaaande campagne de communication sur l'infertilité, les moyens d'y remédier et les moyens d'aider les couples (je pense au don de gamètes bien sûr). Quand une telle campagne en France ????

 

ps3: je dis quoi à la pétasse qui m'envoie un communiqué annoncant le lancement d'une "box" dédiée "aux femmes enceintes et aux jeunes mamans" ? Fuck ?

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 16:08

A nous toutes PMettes (et vous tous messieurs les compagnons de PMettes même si vous êtes souvent trop silencieux sur ces blogs et dans ces parcours !!) qui avons un rêve à réaliser: Je nous souhaite une très belle année 2013...

 

2013: Croire en ses rêves !

 

Avec les quelques mots ci dessous qui ne sont pas choisis au hasard: le combat qui se transforme en victoire et le bonheur qui s'accroche, c'est tout ce qui nous irait pour 2013...

 

 

Goulven Jv2013 LR

En 2013,

 

Se donner de nouveaux horizons,

 

Se souhaiter des rires et de l’émotion,

 

Continuer le combat en gardant espoir,

 

Transformer la persévérance en victoire,

 

Savourer petits plaisirs et grands succès,

 

Accrocher le bonheur et ne plus le lâcher…

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 21:31


2013 est là. Enfin. Après cette affreuse année 2012 qui a durement éprouvé les PMettes, même s'il y a eu quelques bonnes nouvelles, trop rares. Il n'y en a pas eu chez nous. Pendant cette année 2012, 8 nano-nous ont equissé un début de vie mais ne verront jamais le jour. Pendant cette année 2012, nous avons beaucoup pleuré, beaucoup trop. Nous avons traversé trop de moments de désespoir, trop de moments de rage. Beaucoup trop souffert au point de douter, de tout, de nous, notamment ces derniers mois et semaines qui ont été très difficiles.

Alors en ce début d'année 2013, on est un peu au bord de la falaise avec pour perspective prochaine un grand saut à faire, celui qui nous mènera vers les 2 nano-nous qui attendent sur la banquise, 2 petits eskimaux qui deviendront peut-être un micro-nous, un mini-nous, et notre (nos ?) enfant. Si seulement. Si seulement la prochaine tentative veut bien être la bonne. Si seulement ce TEC pouvait marcher et nous mener vers le bonheur. Si cela ne marche pas, il nous reste une FIV "règlementaire" à faire en France avec tout ce que cela signifie à nouveau de souffrances et de contraintes et si malgré l'âge qui avance, on nous y autorise avec des chances raisonnables d'espérer réussir.

Sinon ce grand saut nous mènera vers des décisions difficiles, continuer ailleurs, mais sachant que l'Espagne ou un autre pays plus tolérant n'apporteront pas plus de réponse à un des facteur limitant "physique" qui persiste pour nous. Ou sinon tôt ou tard, renoncer mais à quel prix, au prix de quelle autre vie rien qu'à deux qu'on ne peut même pas s'inventer, au prix de quelle différence à surmonter et de quel quotidien cruel à supporter qui font si souvent vaciller notre couple, notre complicité et notre vision d'un avenir commun.

En ce début 2013, on est donc sur ce bord de falaise, fragiles même si forts et soudés envers et contre tout, malheureux même si toujours amoureux, désespérés même si aussi pleins d'espoir à l'idée de ce TEC peut-être au printemps (en espérant que le traitement actuel fera effet).
Malgré les turbulences, malgré les déceptions, malgré les doutes, en 2013, on va continuer le combat, en espérant la victoire au bout et une année 2014 avec un bébé dans les bras. En 2013, on va aussi et surtout essayer de prendre soin de nous et de se protéger des dégats impitoyables que peuvent faire l'infertilité et la PMA dans un couple. En 2013, on va continuer à s'aimer pour le meilleur et pour le pire en espérant que bientôt on aura (enfin) le meilleur et rien que le meilleur. Bref, en 2013, on va espérer avoir envie de fraises... Oui et aussi 2013, année de la baise et tout et tout car Loosequeen a raison, ce n'est pas parce qu'on est infertile et que cela ne nous sert pas à faire un bébé qu'il faut s'en priver !!

2012, année de la loose, tu t'en vas
Il était temps, on ne te regrettera pas.
2013, starting block en bord de falaise, GO !
Poursuivre le combat, vivent nos eskimaux !

En 2012, il y a malgré tout eu un point positif: découvrir que, malgré la dureté de la PMA, la solidarité existe et qu'on n'est pas tout seul dans cette galère. Alors pour votre soutien en 2012, merci et j'espère qu'en 2013, nous partagerons toutes ensemble beaucoup plus de bonnes nouvelles, de taux positifs, de grossesses évolutives et de photos de jolies écho (pas des endo !) et plus tard de beaux bébés en pleine forme.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 06:31

Ce soir, c'est Noël. Comment survivre à Noël et à toutes ces réjouissances obligatoires quand on est triste ? Comment survivre à la PMA dont les échecs vous minent peu à peu ? Comment garder espoir, continuer à vivre et à profiter des (petits) moments sans trop penser à ce qui nous manque si fort ?

 

Mais revenons au titre de ce post. Noël et ses emplettes. Une boutique de design, j'adore le design, les objets un peu décalés, originaux, réfléchis et pensés avec cette petite touche, cette patte particulière à tel designer. Bref une jolie petite boutique comme je les aime. Endroit parfait pour dénicher des idées cadeaux pour toute la famille. Mais voilà, ce que je vois en premier est le cadeau que j'aimerais pouvoir nous faire. Une chaise haute (pur bébé je précise), signée Droog Design, ie design nordique, sobrissime. Mais qui semble pratique et tout à fait fonctionnelle (enfin pour ce que j'en connais, hein, c'est à dire, comme on le sait, pas grand chose). Soldée, bradée même car la jolie petite boutique ferme. Mais voilà, je ne peux pas, je n'ai pas le droit, je n'ai aucune raison concrète d'acheter cette chaise haute. Et tout en regardant avec envie cette chaise haute au joli design, c'est idiot, mais je me sentais fautive, illégitime, ridicule à regarder cet objet interdit, et craignant qu'on me prenne en flagrant délit, qu'on me remette à ma place. Par chance, la vendeuse ne viendra pas me poser de questions genre quel âge a votre enfant. Merci. Sauvée par... le chien de la boutique, qui lui viendra me renifler et reconnaitre la dog friendly que je suis. Donc on a parlé chien (oui j'en ai un aussi, ah oui et telle race, ils sont gentils mais du caractère...), donc j'ai fait quelques emplettes mais je n'ai pas acheté la chaise haute. La mort dans l'âme. Si seulement je pouvais, dans quelques mois, la mort dans l'âme, regretter de ne pas l'avoir acheté sur un coup de tête... Si seulement... mais bon.

 

La PMA est là, absente et omniprésente à la fois. Absente dans ces mois d'attente, de traitement de préparation pour notre 1er TEC. Omniprésente dans nos esprits même si on n'en parle pas, plus. Sauf pour se rappeler les médicaments que je dois prendre matin et soir. Chacun un peu muré dans son chagrin, chacun tentant de survivre à tout ça. Ce soir, c'est Noël, 3e Noël à espérer cet enfant qui ne vient pas. Et cette année, la magie de Noël n'a pas du tout opéré. L'an dernier, pourtant quelques jours après l'échec de FIV (17 décembre 2011...), j'avais réussi à prendre un peu de plaisir à chercher des cadeaux pour mes proches, à retrouver réunie ma famille (petite donc proche et au courant). Mais là, je me demande juste comment je vais réussir à sourire et à faire semblant d'être heureuse malgré tout.

 

Ce soir c'est Noël. Et comme toutes les nuits depuis quelques temps, je ne sais même plus depuis quand, je me réveille vers 4 ou 5h du matin. Sans raisons extérieures apparentes. Et difficile de se rendormir quand on a le coeur et les pensées lourdes. Alors je vais juste espérer que tout cela passe vite. Cette nuit qui n'en finit pas. Ce Noël qui me pèse même si je serai entourée de gens que j'aime. Je vais juste espérer que 2013 arrive vite, avec juste moins de larmes qu'en 2012, ou alors des larmes de bonheur et d'émotion. Pas celles qui m'accompagnent depuis déjà tant, trop de temps, les larmes de tristesse, de désespoir et de résignation amère.

 

C'est symbolique, mais depuis quelques semaines, quelques Pmettes ont vu leurs cauchemars se terminer et ont accouché ou sont en passe d'accoucher, et de devenir maman pour de vrai, avec un vrai bébé dans les bras. Des filles que j'ai connues galériennes, désespérées, cyniques, tristes, pleines d'espoir, de rage et de courage et qui un jour ont eu le positif tant attendu, parfois pas suivi d'un long fleuve tranquille, parfois si. Ce sont les premières pour moi que j'ai connues "avant" et qui sont passées désormais de l'autre côté, pas seulement enceintes mais mamans. La preuve que le temps a passé. Et que nous on est toujours là, à attendre, à espérer (à y croire encore un peu, de moins en moins...?). Et si je suis contente pour elles et de voir que parfois, oui, cela marche, je ne peux pas m'empêcher de compter sur mes petits doigts que moi aussi, si FIV1 avait marché, ce Noël serait le premier avec notre bébé. Si FIV 2 avait marché aussi d'ailleurs. Si FIV3 avait marché, on en serait à ... Stop ! Y aura-t-il un jour un Noël gai et heureux avec plein de cadeaux pour notre enfant au pied du sapin ? Et une jolie chaise haute quelque part dans la cuisine ?

 

ps: une pensée pour celle(s) qui attendent avec espoir et angoisse le 26 décembre. J'espère que le Père Noël ne leur fera pas un sale coup et qu'il les comblera...

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 19:11

101 !!!

Non, on se calme, ce n'est pas un taux de bHCG... Mais le nombre d'articles publiés sur ce blog en 6 mois et quelques ! On fait ce qu'on peut !!!

Ironie du sort: ce chiffre symbolique coincide avec... le premier anniversaire de la première piqûre de Gonal... Il y a un an, nous démarrions les FIV. Et 1, et 2, et 3... Toujours pas de but marqué, toujours pas de bébé. Raté ! Essaye encore...

 

Mais un peu de douceur dans ce monde de brutes: hier c'était (aussi) l'anniversaire de mon chien adoré: 12 ans. Fêté à coup de poulet, chacun ses plaisirs ! Un pincement au coeur en me disant que j'espère le garder encore longtemps pour qu'il me tienne compagnie pendant 9 mois au repos, et qu'il veille (enfin qu'il ronfle, le vieux cocker a le sommeil lourd...) au pied du lit de notre enfant... Dans cette maison ou cet appart qu'on a vu et sur lequel on réfléchit. Vous savez, la fameuse 3e chambre...

 

Espérons juste que le vent de la chance va tourner, que 2013 va être une belle année...
Je sais c'est un peu tôt pour ces voeux là, mais vu l'année 2012 de la loose pourrie de chez pourrite qui vient de passer, vivement la suite en espérant qu'elle soit plus douce, pour nous et pour toutes les PMettes. Parce qu'on le vaut bien.

 

ndlr: en cet anniversaire du kick-off de FIV-ICSI 1 et en un an donc, les comptes donnent: 3 FIV, 10 embryons fabriqués et déjà aimés... et des larmes au bout encore et encore. Restent nos 2 petits eskimaus en qui je veux croire de toutes mes forces même si celles ci m'abandonnent un peu au fil des mois... Le résumé des épisodes précédents est ici.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 21:09

La vie reprend son cours. Le cœur n'y est pas toujours... Boulot à fond, voyages en perspective, quelques soirées ou événements d'automne habituellement enthousiasmants... L'impression de regarder tout cela de loin, l'impression que tout est vide et vain...
Trip or Tec n'est pas le nouveau slogan pour Halloween mais le contenu de nos réflexions du moment. Plusieurs déplacements sympas en France et à l'étranger pour moi, un déplacement de Mr A à Paris qui pourrait se finir en we tous les deux, une autre proposition pour moi qui pourrait se transformer en mini-vacances sous le soleil en emportant Mr A... Bref octobre s'annonce chargé en miles et valises à faire et défaire et on se prend la tête sur les sites de compagnies aériennes pour organiser tout cela plutôt que sur la notice de Gonal & co et de "comment réussir un TEC" (enfin si une méthode existe, on prend de suite !!). De toutes façons, nous sommes sans nouvelles de nos petits Esquimaux et de leur colonie de vacances: le rdv de débriefing de l'échec de Fiv3 avec Dieu n'est que le 25 septembre (1 mois pour attendre la sentence,et les remontrances, de Dieu, normal non?) donc ne sachant pas quand nous pourrions envisager / être autorisés à faire le TEC, la vie s'organise...

Le séjour à Paris que je risque de prolonger un peu de mon côté pourrait aussi être l'occasion de placer un Rdv avec un spécialiste Distilbene puisque je n'en trouve pas ici...  Appel a l'aide en passant: si vous avez un super contact gyneco, spécialisé en miracle FIV et en distilbene qui pourrait donner un rdv dici 1 petit mois, il fait bon rêver, je prends... Car en fait, je fais semblant de faire 3 milliards de trucs mais je ne pense qu'à ça, qu'au TEC et qu'à la suite à envisager si suite il devait y avoir... Et je me sens bien seule face à des secrétariats de soi-disants spécialistes ou associations qui ne répondent pas, face à des masses d'infos sur DES et grossesse et à l'absence de vraies réponses et d'un suivi personnalisé (mais ça vous aviez compris que dans notre centre, on n'est qu'un numéro...). J'ai découvert aussi que l'autre médecin que nous avions rencontré en juin 2011 pour une réunion d'orientation dans l'autre centre PMA de notre ville pourrait être un peu spécialisée sur les filles Distilbene. Aurions nous fait un vrai mauvais choix que nous allons amèrement regretter en choisissant le centre de Dieu le minable ? Bref les questions sont nombreuses et sans réponse...
Lundi reprend aussi l'autre vie de Mr A, celle de l'alternance d'une semaine avec et d'une semaine sans... Ça tombe curieusement bien mais la semaine prochaine, mon agenda annonce en soirée un séminaire sur l'usage des réseaux sociaux en entreprise, un apéro PMette, un apéro/party avec des collègues... Une façon, sans même l'avoir vraiment fait exprès, de m'échapper un peu de cette réalité si difficile à vivre à quelques semaines d'un nouvel échec de FIV et des espoirs qui diminuent, diminuent, diminuent d'être enfin un jour parents...

La vie reprend son cours donc, l'été a été un été pour rien, l'automne s'annonce comme un automne rempli, garni de plein de choses mais surtout de tant de questions sur l'avenir... Les jours après l'échec ont été très durs, trop de larmes, de crises, de nuits d'insomnies, de sentiments d'incompréhension, de refus de voir la réalité en face ou parfois l'apercevoir et hurler de désespoir. Se sentir parfois si seul(e) même si on est deux à souffrir, à avoir peur de cet avenir qui ne sera peu-être pas celui espéré... D'où mon silence relatif sur 6 cellules et mes visites plus rares sur vos blogs mais je suis de loin celles qui avancent, celles qui se piquent, celles qui attendent, celles qui commencent à voir le tunnel s'élargir...
Bref la vie reprend son cours, les questions à la con "tu as passé un bel été?" commencent à faire date, on peut presque faire semblant d'aller bien sans que personne ne pose de questions, même les pseudo-ami(e)s au courant qui passent leur chemin de la compassion, la PMA révèle bien des choses...
Ah aussi,  je me lance sur Wordpress !! Loin de moi l'idée d'abandonner 6 cellules si cher à mon cœur et que j'espère nous amènerons vers une conclusion heureuse, mais je suis en train de créer un autre blog. Point de PMA inside mais tout le reste de ma vie qui parlera donc de voyages, de découvertes, d'art contemporain, de science aussi un peu. Je mettrai un lien peut être ici quand cela sera présentable! En attendant, mes premières impressions sont que wordpress offre à premiere vue beaucoup plus de possibilités mais est bien plus compliqué qu'overblog !
Voilà désormais je vais me présenter comme ça lors des réunions des BA (les Blogueurs Anonymes): Bonjour, je m'appelle A, je n'arrive pas à avoir un bébé alors je crée des blogs. C'est grave docteur ?

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 09:51

40 ! Non ce n'est pas un taux de beta-hCG positif... C'est juste le chiffre du temps qui passe. 40 ans, une nouvelle décennie, une nouvelle année, une nouvelle vie, bientôt un bébé ???

En attendant, un petit week-end en amoureux au bord de l'Océan, pour oublier tout le reste, juste prendre le temps de se balader les pieds dans l'eau main dans la main. Et aussi quelques longueurs dans la piscine, un méga brunch pour démarrer la journée, un bar à vins sur la place des pins tranquilles. Ecouter chanter les oiseaux dans les pins, guetter le soleil qui hésite à pointer son nez entre les nuages. Ne pas (trop) parler de la prochaine FIV, il sera bien temps, la semaine prochaine d'appeler l'anesthésiste (ouf, enfin, une ponction sous AG ! un beau cadeau d'anniversaire ça, non ?!), de faire la pds à J3 (encore un cadeau d'anniversaire, chouette merci DNLP), d'essayer d'avoir un autre avis sur notre dossier, de recommencer l'acupuncture, de décider défintivement de la date de la 3e FIV... La PMA n'est jamais loin...

Partager cet article
Repost0

Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives