Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 11:20

Suite des chroniques de la vie d'une PMette ordinaire. Le corps a ses raisons que la raison ne connaît pas. Le corps souffre et se venge... Bref, j'ai mal partout et ne suis pas du tout en
forme...


 


Depuis maintenant 3 jours, d'intenses douleurs dans le ventre. Qui ont démarré comme des douleurs de règles (mais carabinées et sans effet du médicament que je prends habituellement les rares
fois où c'est nécessaire). Couplées à un ventre genre fin de stim, gonflé, lourd, intouchable. Genre ventre gonflé et proéminent comme une femme enceinte, ce que je ne suis pas, rappelons le.
Douleurs qui ont ensuite envahi le ventre, de bas en haut. Avec par moments des spasmes qui me plient en deux, j'ai mal en marchant (le moindre soubresaut de mon pas pourtant léger résonne là
dedans...), assise, couchée, debout.


Pas d'explication à ces douleurs et sensations côté cycle, puisque je suis à quelques jours avant l'ovulation et de toutes façons, je n'ai jamais rien ressenti dans ces moments là, je suis
toujours épatée par les filles qui disent qu'elles savent quand elles ovulent... Pas d'explications genre gastro ou indigestion non plus, pas avalé grand chose depuis 2 jours tellement j'ai
l'impression que le moindre truc qui entre va faire exploser le tout ! Et sachant que j'ai attrapé un rhume carabiné il y a une semaine, moi qui d'habitude résistait à tout (ou presque!!).


Bref, est est ce mon corps qui sature ? Qui dit stop ? Fatigue et tensions accumulées, ras-le-bol, hypersensibilité et affaiblissement par rapport à tout ce qui peut traîner ?


Peut-on imaginer sinon qu'il y a une sorte de mémoire du corps qui fait que je ressens ces symptômes de fin de stimulation, quand on a l'impression que les ovocytes en folie et excités sont la
cause d'un ventre qui n'est plus que douleurs et tensions internes ? Evidemment, au delà de la douleur et du fait que je me traine (et je n'aime pas ça), je sais que si j'avais mal au pied/au
bras/au genou, cela m'inquiéterait moins. Mais désormais et eu égard à nos projets et à nos difficultés, tout ce qui touche ou concerne la "zone" m'inquiète car je me demande ce qui se passe
inside me et si un nouveau souci ne va pas apparaitre (l'ami Google évoque des douleurs en cas d'endométriose, manquerait plus que cela!).


Bref, le corps se venge-t-il de tout ce qu'il subit depuis un an, le corps sature-t-l de tous ces traitements et souffrances infligées ? Ou alors le corps a t il une sorte de mémoire ou peut il y
avoir une sorte d'effet retard du Gonal qui ferait une sorte de stim à retardement avec ovaires en transe qui expliquerait en partie les sensations du moment ?


Bref, c'est la fête !

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Entre 2 FIV
commenter cet article

commentaires

Kaymet 14/10/2012 09:52

J'espère que ces douleurs se calment... je pense fort à toi.
Bisous

Pénélope6 12/10/2012 16:15

Moi j'ai eu ça la semaine dernière...et je suis sous pillule... ??????
Le corps a une mémoire c'est certain mais il fait ce qu'il veut aussi....peut-être se prépare t'il à ovuler ?? peut-être fais-tu une grosse crise de colite??
fuuuuuuu !! quelle merde !
Parles-en au Doc...et fais une petite cure de Bion.
Bisous

6cellules 13/10/2012 10:01


Du coup et en prévision du rdv de mardi à paris pour lequel un examen doit se faire en "fenêtre d'implantation", j'ai pris la température et il semblerait bien que je sois passée hier sur plateau
supérieur donc ovulation effectivement... Mais est ce fiable?


Barbidou 12/10/2012 13:04

C'est marrant (enfin pas vraiment) mais on dirait les symptomes d'hyperstim.
Appelle ton gynéco pour qu'il te fasse une écho.
COurage.. bisous

6cellules 13/10/2012 09:59


Que veux tu j'ai toujours été "originale" à ne rien faire comme tout le monde. Alors moi je fas une hyperstimulation sans stim peut être et toc ! Je fais une écho ici vendredi et à paris mardi peut
être aussi? J'en parlerai et aurais peut être une explication? Bisou


la fille 11/10/2012 19:15

A priori ça peut arriver plusieurs semaines après la stim, c'est pour ça que je t'en parlais mais si tu vois un gynéco (la parisien? prend un parapluie et des pulls), effectivement tu pourras lui
en parler. Repos-toi bien en attendant. Biz

6cellules 13/10/2012 10:04


Je vais lui en parler, bizarrement plus à l'aise qu'avec celui qui est censé me suivre dans mon centre... Ps: Il ne fait pas si froid!!!! Merci de ton mot.


eve 11/10/2012 18:01

J'espère que ces vilains maux vont vite te passer, si ça peut te rassurer , je peux te confirmer que les cycles qui suivent mes stim sont douloureux et chamboulés et je suis sûre que le gogo and co
agiàssent encore pas mal de temps.Je me traine aussi en ce moment, j'ai des migraines que je n'ai jamais et envie de dégobiller dès que je fais trop d'effort...bizarr .Par contre n'hésite pas à en
parler à ton gygy de l'équipe c'est important! à bientôt Apo!

6cellules 13/10/2012 10:02


Ça s'est calme hier et cela va mieux aujourd'hui même si ventre encore gonflé et douloureux. Bref un grand mystère... Sauf si ovulation mais j'espère que ça va pas être ça tous les mois hein???!


la fille 11/10/2012 16:06

Ça me fait penser à une hyperstim mais je ne sais pas si c'est possible. L'endométriose, il me semblait que c'était douloureux surtout pendant les règles mais si goolge dit le contraire... Enfin,
si ça ne va pas mieux va voir un médecin. Biz

6cellules 11/10/2012 16:52



Merci de ton aide. J'ai forcément pensé à une hyperstim sauf que je suis pas sous stim... Ou alors mon corps se souvient et se venge... J'en parlerai à la gynéco qu'on va voir à paris mardi en
espérant que je serai un peu mieux d'ici là quand même... Apo



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives