Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 19:05

Le rêve américain ? Livré tel quel et sans surtout vouloir porter de jugement, un extrait de revue de presse sur le "prix" des ovocytes aux US et sur la ruée vers les ovocytes d'origine asiatique...

Si le principe du don anonyme et gratuit est sacré en France, et si j'en comprends les raisons et la finalité -éviter les dérives-, je ne trouve personnellement pas choquant qu'il y ait une compensation financière pour les femmes qui donnent leurs ovocytes. Nous savons ici, nous qui le vivons pour nous mêmes, combien ce geste altruiste n'est ni anodin, ni indolore, ni sans conséquences sur l'humeur, le corps, la fatigue et la santé. Le reste est une illustration de la loi de l'offre et de la demande, de la mondialisation, de l'occidentalisation...

 

Etats-Unis : les ovocytes de jeunes femmes asiatiques coûtent deux fois plus cher

Aux Etats-Unis, le « don » d’ovocytes est en moyenne rémunéré à 6000 dollars (environ 4600 euros). Cependant, ceux provenant de jeunes femmes d’origine asiatique peuvent être rémunéré entre 10 000 et 20 000 dollars (environ 15 000 euros). La cause réside dans le fait que de plus en plus de couples chinois aisés ne peuvent avoir d’enfant et recourent alors à l’assistance médicale à la procréation. Pour cela, ils n’hésitent pas à aller aux Etats-Unis où "les jeunes femmes asiatique [sont] plus diplômées, mieux payées que la moyenne, et donc moins susceptibles de chercher à vendre leur ovocytes".

En outre, si un tel marché se développe, c’est également parce qu’aux Etats-unis, il n’existe pas de loi stricte interdisant une telle rémunération, bien que l’American Society of Reproductive Medicine émette quelques directives visant à encadrer la procréation assistée. Ainsi, "il a beau être clairement indiqué que les critères comme la beauté, l’ethnicité ou des scores élevés à des tests d’intelligence ne doivent pas être pris en compte, les agences américaines" n’y prêtent pas attention.

 

Le Point.fr (11/05/12) – Slate.fr (04/05/12) - © Copyright Gènéthique

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Barbidou 16/05/2012 13:26

C'est quand même hallucinant parce que c'est quand même "profiter" de la détresse d'un couple infertile. Qu'il y ait compensation pourquoi pas (et encore) mais pas à ce niveau de prix.

6cellules 16/05/2012 13:32



Malheureusement tu as raison. Sur la question de la compensation, je la trouve normale eu égard aux "désagréments" causés à la donneuse mais il ne faut pas que cela devienne une rémunération.
C'est la même chose pour les gens qui participent en tant que volontaires sains à des protocoles de recherche pharmaceutique d'ailleurs. Ceci étant, la France est un cas à part et un des seuls
endroits où la prise en charge des PMA est assurée. On est très mal habitué la dessus et ces chiffres qui nous paraissent énormes sont monnaie courante ailleurs. Sans aller ausi loin, faire une
FIV avec DPI ou don en Espagne coûte d'après ce qu'on m'a dit récemment entre 6000 et 9000 euros...au minimum... Quel prix sommes nous prêts à payer pour aboutir ? financièrement, physiquement,
humainement ???



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives