Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 14:43

Article polémique !!! Lu dans ma revue de presse ce matin... Quelque part cela me fait hurler !! Je rassure tout le monde: oui je suis (et j'ai toujours été) pour l'IVG et d'ailleurs de plus en plus au fur et à mesure de mon parcours d'infertilité. Mais rembourser l'IVG (choisie) alors que l'infertilité (pas choisie) ne l'est pas vraiment dans les faits , je trouve cela choquant. Alors ok, il s'agit de promesses de campagne raccoleuses et peu ragoutantes de socialistes en campagne mais quand même. Je considère de plus en plus (hors cas de viol bien sûr je précise) qu'une femme qui tombe enceinte sans l'avoir choisi... de nos jours avec les multiples moyens de contraception existants et avec l'infertiltité galopante, faut quand même un peu le chercher... Et que si c'est un choix personnel (de vouloir un gamin) et non de couple (ce qui peut donc conduire à une IVG car tout à coup on se rend compte de ce que cela signifie d'avoir un enfant seul(e)), ce n'est pas à la société de supporter ces erreurs de casting là. Par contre, pour toutes celles et tous ceux qui sont touchés par l'infertilité (cancer, malformations, distilbene, endométriose, inexpliquée... j'en passe et des pires), là personne n'a choisi et on chipote encore le remboursement de tels ou tels examens (la fameuse AMH pourtant réputée incontournable dans les bilans d'infertilité mais toujours pas sur le barême Sécu ?) ou de seulement 4 FIV !

Alors oui, et tant pis si certains sont choqué(e)s, je pense qu'à l'heure des restrictions budgétaires, il faut que chacun prenne ses responsabilités. Et que si on veut b... avec quelqu'un avec qui on ne veut pas d'enfant, on choisit son jour ou alors on sort couvert ! C'est pas si compliqué non ? Et c'est en tout cas pas à la Sécu de payer !QUe l'argent de la Sécu (s'il en reste !) serve à de vraies raisons et problèmes de santé publique, et pour tout le reste à chacun de se prendre un peu en charge (c'est valable pour beaucoup de choses d'ailleurs...) !

 

« Les IVG bientôt prises en charge à 100% »
Les Echos

Les Echos fait savoir que « l'interruption volontaire de grossesse sera bientôt prise en charge à 100% par l'assurance-maladie. Marisol Touraine devrait annoncer dans quelques jours la concrétisation de cette promesse de campagne de François Hollande. La mesure devrait figurer dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013, présenté lundi ». Le journal rappelle que « l'IVG chirurgicale est actuellement remboursée à 80%, l'IVG médicamenteuse à 70%, sauf pour les bénéficiaires de la CMU, prises en charge à 100%. Les tarifs sont variables mais sont généralement compris entre 190 € (pour une IVG médicamenteuse en cabinet médical) et 450 € (pour une IVG chirurgicale dans une clinique privée) ». Les Echos ajoute que « cette disposition emblématique aura un coût limité. Les IVG représentent une dépense de 70 millions d'euros, dont 55 millions à la charge de l'assurance-maladie, selon une estimation de l'Igas d'il y a 3 ans ». Le quotidien poursuit : « Autre promesse du président de la République, le budget de la Sécurité sociale mettra fin au rapprochement des tarifs des établissements de santé publics et privés. Les premiers sont supérieurs aux seconds, et l'objectif du gouvernement précédent était de les harmoniser progressivement. Les hôpitaux contestaient cette convergence, estimant qu'ils accueillent des patients plus coûteux que les cliniques (personnes âgées, précaires...) ». Les Echos remarque que cette « fin de la convergence, très critiquée par le secteur privé, soulagera un peu les budgets des hôpitaux publics. Mais elle aura un coût pour la Sécurité sociale, qui rembourse les actes aux établissements ». Le journal observe enfin que « le projet de loi devrait apporter une deuxième bouffée d'oxygène à l'hôpital : les plus gros établissements pourront émettre des billets de trésorerie. Ils n'en ont pas la possibilité actuellement, et dépendent donc entièrement du crédit bancaire pour leurs besoins de trésorerie de court terme. Ce qui s'avère de plus en plus difficile, les banques se montrant frileuses devant la situation financière dégradée de certains hôpitaux ».

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans pH2 - pH9
commenter cet article

commentaires

la fille 30/09/2012 19:48

Je suis favorable à cette mesure et je trouve en effet regrettable que le dosage de l'AMH ne soit pas inclus dans le 100% de la sécu. Je ne vois pas pourquoi il faudrait opposer l'IVG à la PMA,
déshabiller Paul pour habiller Jacques. Oui, j'ai bien compris, le trou de la sécu, blabla... M%ais alors pourquoi accorder le 100% ALD aux anciens fumeurs ayant un cancer du poumon (c'est pas
faute de nous l'a&voir dit que la tabac tue) ou le 100% stérilité aux femmes de plus de 38 ans (on le sait que la fertilité baisse avec l'âge et ce sont elles que coûtent le plus cher à la SS).
Je grossis volontairement le trait. Mais à force que vouloir différencier les "bons" ayant droits des "mauvais", on arrivera à ça.

Pénélope6 29/09/2012 20:26

Je partage tes avis Apo.
Grrrr....
Bises

Kaymet 28/09/2012 17:31

Je serais moins catégorique sur le fait que c'est facile de ne pas tomber enceinte - pour certaines, le problème inverse se pose semble-t-il, et les moyens de contraception (que ce soit la pilule
ou le préservatif) même s'ils sont utilisés ne sont pas toujours 100% fiables (mais bon, la pilule du lendemain ça existe aussi - dire que je l'ai prise 2 fois dans ma jeunesse...), mais je suis
d'accord sur le fait que remboursé à 80% c'est déjà pas mal du tout, et ça permet de prendre conscience de l'importance de l'acte (même si je pense - ou j'espère - que les femmes en ont conscience
sans ça), surtout que les bénéficiaires de la CMU sont déjà remboursés à 100%, donc franchement, quel besoin de changer la situation actuelle?

Aurore 28/09/2012 13:53

Je pense que le pb n'est pas que l'IVG soit totalement remboursé, le pb est "pourquoi certains exams d'infertilité ne sont pas remboursés complétement."
J'ai eu recours à l'IVG (et oui ) plus jeune alors que je n'avais oublié qu'une seule pilule de ma plaquette .
"c'est exceptionnel mais ça arrive, vous devez être hyper fertile !" me dit le gyneco de l'époque ...
Certes, alors pourquoi suis je obligée, 7 ans après, de faire une FIV pour infertilité inexpliquée ????
Bref, tout ça pour dire que notre désespoir, colère, raz le bol ne doit pas faire oublier qu'une grossesse non désirée ,ce peut être l'enfer pour les parents et surtout pour l'enfant .
En revanche, je serais pour réglementer le nombre d'IVG par patiente , un accident ça peut arriver mais il ne faut pas prendre l'IVG comme moyen de contraception, ce qui est trop souvent le cas
aujourd'hui ...

vertupatience 28/09/2012 11:33

Je trouve le sujet fort intéressant et je vois que le débat est passionné ... De mon côté, je n'y voit absolument pas une mesure de partie, mais une question sociétale. Malheureusement le débat est
peu posé ... et il me semble que ce qui manque à cette mesure c'est l'analyse des motivations, répétitions ... d'IVG. En lisant les commentaires, j'ai lu une bonne idée à laquelle je n'avais pas
pensé, et qui me semble assez juste. Celle de la dégressivité. L'idée de passer à 100%, puis 80, puis ... en fonction du nombre d'IVG (hors cas d'exception) est intéressante. C'est dommage que ceci
n'ai jamais été évoqué et cela aura qui plus est un "rôle pédagogique". Dommage...

Stéphanie 27/09/2012 19:21

Je vais jeter un gros pavé dans la mare mais si d'aucuns faisaient pareil avec la PMA ? Ok seulement si mme a moins de 30 ans, si mr a moins de 40 ans, si aucun des deux n'a d'enfant d'un premier
lit, pas pour un 2e enfant, pas avant 5 ans d'attente,... Tout le monde hurlerait, à raison, on ne peut pas fixer des critères arbitrairement en croyant savoir. Et dire que beaucoup de femmes
utilisent l'IVG comme contraception c'est comme dire que les femmes(!) arrivent en PMA parce qu'elles ont consacré trop de temps à leur carrière, des idées toutes faites et souvent fausses.

6cellules 27/09/2012 19:39



Que je sache je n'ai jamais parlé d'IVG comme moyen de contraception ! J'avance seuleemnt le fait que je ne parviens pas à comprendre comment en un temps où globalement les gens sont éduqués,
savent lire et s'informer, on peut "tomber enceinte" sans le vouloir! C'est pour moi un grand mystère... Surtout quand on sait à quel point ce n'est pas tous les jours que c'est biologiqueemnt
possible, que je le répète, il y a de plus en plus de pb d'infertilité, et quand on sait qu'il y a de multiples moyens de contraception sur le marché. Alors oui les accidents arrivent, les pas le
bon moment, mais c'est quand même infime... Et personnellement je ne vois par non plus le rapport entre âge, carrière et enfant. Et je réaffirme que je suis absolument pour l'IVG mais je
m'interroge seulement sur la pertinence d'une mesure visant à un remboursement à 100% en une période où on cherche désespérement des fonds et des sources d'argent... En quoi est ce choquant que
20% d'une IVG soit à la charge des patients ? Nous payons bien nous le choix de la vitrification parce que c'est une meilleure technique mais pas encore remboursée ? Nous faisons bien des tas
d'analyses semi-remboursées parce que la Sécu ne les a pas encore intégrées dans le barème ? Mais c'est pas politiquement intéressant sans doute de faire une mesure visant une frange de
population bien discrète voire taboue... Alors que l'IVG remboursée cela fait sans doute progressiste (à tout prix et à n'importe quel prix) ! Apo



danslalueurdelavie 27/09/2012 18:14

c'est un débat très complexe... Nos situations nous empêchent d'avoir les idées claires je pense... Dire que beaucoup de femmes utilisent l'IVG comme moyen de contraception, je m'excuse mais c'est
absurde. La plupart des IVG sont le fait de jeunes filles qui n'ont pas reçu l'éducation sexuelle adéquate. Et puis "l'IVG choisie", je n'y crois pas. Je suis pour le remboursement à 100% de l'IVG,
bien que j'attende d'avoir un enfant depuis 3 ans et que je suis passée par 7 IAC et 4 FIV. En revanche, je trouve également que la PMA n'est pas assez remboursée bien sûr. Ce qui, je trouve, ne
devrait pas être remboursé, ce sont les effacements de tatouages! J'avais fait un article en mars sur ces sujets "Curetage endométrial et journée de la femme"
(http://danslalueurdelavie.wordpress.com/2012/03/09/curetage-endometrial-et-journee-de-la-femme/): je vous invite à le lire et à me donne vos avis! des bises de courage à toutes!

freyana 27/09/2012 16:29

Je savais pas si c etait remboursé ou pas, je ne m'étais jamais posé la question... Et je suis bien d accord avec toi sur ce remboursement. Il y a bien trop de personne qui utilisent l ivg comme
moyen de contraception. Je ne suis pas, quand meme, pour que ca ne soit pas remboursé du tout. Mine de rien, ça arrive les accidents (genre j'ai une copine qui est tombée enceinte sous pilule, mais
n'a pas avorté pour autant), et des fois, c'est juste pas possible. Mais c est un accident dans la vie. Et je serais pour un remboursement dégressif. Pris en charge a genre 80% la 1ere fois, 60 la
2eme, et après, et bien ma pauvre fille tu vas te faire voire et tu te mets des coups de pied dans le ventre en espérant que ca t avorte.

6cellules 27/09/2012 16:40



Pareil je ne m'étais pas posé la question! Que cela soit autorisé bien sûr et je trouve rétrograde les pays (où en sont la pologne, l'irlande pourtant pas loin de nous ?) qui ne 'lautorisent pas.
Et qu'il y ait une prise en charge médicale, psycho (si c'est comme en PMA...)  et financière, ok. Mais 20% à la charge des patients, cela ne me choque pas. par contre décider de le passer à
100% alors que le trou de la Sécu est béant, qu'on est soi disant en crise et qu'il y a d'autres priorités de santé (vieillissement de la population en premier lieu avec Alzheimer et tout le
reste), franchement je trouve ça choquant ! et je pense qu'il faut responsaibiliser les femmes qui si elles ne souhaitent pas d'enfant peuvent faire gaffe, merde c'est quoi quelques jours par
mois qu'une femme "risque" (ici c'est en général "a des chances, décidemment ce n'est pas le même monde) de tomber enceinte ? et le préservatif c'est pour qui ??? Bien sur que parfois cela tombe
très mal et c'est pour cela qu'il faut que cela soit autorisé et fait dans de bonnes cnditions mais ce n'est pas à lasociété, qui plus est en temps de crise, de payer !



eve 27/09/2012 16:07

De ton avis .pareil,80% c'était déjà pas mal.

6cellules 27/09/2012 16:41



Tout à fait ! Autorisé, pris en charge partiellement, fait dans de bonnes conditions mais 20% qui font prendre conscience que ce n'est pas anodin et que c'est, quelque part, un choix personnel.
Apo



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives