Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 15:02

Toujours selon l'ESHR, le gras, c'est pas bon...On le savait pour nos bourrelets mais c'est pas bon pour réussir une FIV... Va donc falloir arrêter de se consoler (des échecs de FIV...) dans le pot de Nutella...

 

FIV: Trop d’aliments gras réduisent les chances de résultats

D'après SantéLog / ESHRE

 

Pas trop de café, pas de tabac, et, selon cette nouvelle étude, pas trop de graisses alimentaires, en particulier saturées, pour optimiser les chances de succès de la FIV, nous apprend une autre étude, menée à l'Ecole Harvard de Santé Publique, soutenue par les US National institutes of Health (NIH) et présentée, elle aussi, au 28è Congrès de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d'Embryologie. Car une trop forte consommation de ces graisses alimentaires est également associée à une baisse des taux de naissances vivantes en cas de FIV.

Les femmes ayant un apport plus élevé de ces acides gras ont moins d'ovocytes matures disponibles pour collecte dans la FIV, selon cette étude qui a examiné l'effet des graisses alimentaires (totales, saturées, mono-insaturées, polyinsaturées, oméga 6, oméga 3 et trans) sur une série de résultats précliniques et cliniques chez les femmes ayant une FIV. Les résultats montrent que la consommation de graisses saturées est inversement proportionnelle au nombre d'ovocytes matures récupérés, tandis que la consommation de graisses poly-insaturées est inversement associée à la qualité du jeune embryon. Ces deux types d’acides gras seraient donc à éviter.

Les graisses alimentaires ont déjà été étudiées pour leur effet sur la santé génésique et un apport élevé en acides gras trans a déjà été associé à l'infertilité ovulatoire et à la fausse couche, alors que les graisses saturées ont été liées à des concentrations inférieures de sperme. Mais, jusqu'à présent, l'effet de l'apport en graisses alimentaires sur les résultats de traitements contre l’infertilité était peu documenté. Le Dr Jorge Chavarro, professeur adjoint de nutrition et d’épidémiologie à la Harvard School of Public Health, a mené son étude auprès de 147 femmes ayant une FIV et sur la base des données d’évaluations précliniques (développement des ovocytes, fécondation, qualité embryonnaire et taux de clivage), des résultats cliniques (grossesse, naissance vivante) et de l'apport en graisses. Les autres facteurs pris en compte étaient les autres apports alimentaires, l'indice de masse corporelle (IMC) et le statut tabagique.

Des apports plus élevés de matières grasses totales sont liés à un moindre nombre d’ovocytes matures récupérés. Cette association a été tirée par la consommation d’acides gras saturés. Or moins d'ovocytes matures se traduit par moins d'embryons à choisir pour le transfert. La consommation de graisses polyinsaturées est inversement proportionnelle à la qualité des embryons, les femmes avec l'apport le plus élevé en graisses polyinsaturées montrant un taux plus élevé d'embryons de mauvaise qualité. En revanche, un apport élevé en acides gras mono-insaturés est associé à un taux plus élevé de naissances vivantes et les chances de naissance vivante après transfert d'embryons chez les femmes ayant la plus forte consommation de graisses mono-insaturées sont multipliées par 3,45 vs chez les femmes ayant l’apport le plus faible.

Donc différents types de matières grasses associés à des résultats différents pour la FIV : Selon le professeur Chavarro,  les différents types d’acides gras sont connus pour avoir des effets différents sur les processus biologiques qui peuvent influencer le résultat de la reproduction médicalement assistée, comme les niveaux d'inflammation ou la sensibilité à l'insuline. Mais ce qui sous-tend ces mécanismes biologiques n’est pas tout à fait clair. 

Cependant, ces facteurs alimentaires qui peuvent influer sur les chances de succès de la FIV doivent, si reproduits dans d'autres études plus larges, devraient faire partie des recommandations de base apportées aux patientes.

 

Source: ESHRE European Society of Human Reproduction and Embryology Abstract O-200 Dietary fat intake and in-vitro fertilization outcomes: saturated fat intake is associated with fewer metaphase 2 oocytes via Eurekalert (AAAS) A high intake of certain dietary fats associated with lower live birth rates in IVF

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Un peu de science
commenter cet article

commentaires

Loosequeen 10/07/2012 16:55

Déjà qu'on en chie pour essayer d'avoir un bébé mais si en plus faut dire stop à tous les plaisirs de la vie, où va le monde???
Et le sexe, c'est pas contre-indiqué encore?

eve 09/07/2012 14:54

Rhôoo moi je comprends rien on dit qu'une femme ne doit pas être trop maigre pour enfanter , même qu'on stocke avec les hormones et vla que quand t 'as du surplus adipeux on te dit que ça foire la
réussite, nan mais c'est quoi ce bordel.
J'ai grossis et merde je me tape encore un twix par jour ou son cousin la mars...entre autres mangiosités.

N'empeche Appo , j'ai lu ton comm sur mon blog et tu m'as donné espoir de transfert de deux... fais chier le gonze à jauger voire parier les résultats ....d'après toi vu que tu connais la bête et
sa suprématie susceptible ,dois je lui envoyer un mail pour implorer son incommensurable mansuétude d'homme de science de m'en mettre deux??? ou rien dire et croiser quatre doigts par mains.
Comme toi si ça avance pas je change de crèmerie mais bon est ce mieux ailleurs...à bientôt porte toi bien

merci de ton conseil.

La fille aux cheveux de lin 08/07/2012 19:19

Merci pour cet article, intéressant et informatif, comme toujours chez toi!

6cellules 23/07/2012 12:21



J'en ai quelques uns en réserve mais ils ne sont pas super funs (risques de cancer suite aux FIV...). Et toi comment vas tu ? Bises APo



Lulu 07/07/2012 17:52

Je suis comme Pénélope: j'ai arrêté de fumer il y maintenant 6 ans, je fais un peu de sport, et maintenant faudrait que je me contente de céleri! Putain, et les nanas qui fument, boivent et
bouffent que du nutella elles tombent pas enceintes elles???
Moi, aigrie? Que nenni ;)

6cellules 23/07/2012 12:21



Oui aigries et on a le droit de l'être quand on voit tout ce qu'on fait nous et que d'autres font n'improte quoi pour tomber enceintes et ensuite avec leurs gosses d'ailleurs ! La vie est
injuste.. APo



La fille 07/07/2012 13:53

han mais le gras polyinsaturé est à la base de mon alimentation. Qu'es-ce que je vais devenir?

Barbidou 07/07/2012 11:48

Intéressant ...
petite reflexion : ils n'iraient pas plus vite à nous dire ce qui fait du bien à notre fertilité plutôt que le contraire ?
Bon .. je vais m'éplucher une carotte et je reviens !
Bisous

Penelope6 06/07/2012 21:23

J'ai déjà arrêté de fumer, de manger des Haribo c'est la vie (oui mails elle pourrait être plus belle), de boire 5 cafés par jour et maintenant le gras est à bannir ? Haro le gras ? Que nénni !
Qu'est ce tu en penses, on ne peut rien faire sans que ça soit néfaste pour nous ! Y a des nanas qui boivent qui fument qui se droguent qui mangent n'importe quoi et qui tombent enceinte du premier
coup....ça veut donc rien dire....non?pouuuu je suis frustrée d'un coup :)
Bise. Penelope6.

Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives