Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 09:11

Fertilité et nutriments chez l'homme: des bénéfices contrastés selon l'âge mais qui confirment l'effet plutôt positif de l'alimentation et d'un apport en vitamines, oligo-éléments et anti-oxydants. Et puis pour une fois qu'on s'intéresse à ces messieurs, ils ne vont pas se plaindre !

 

FERTILITÉ: Vitamines C, E, zinc…ces micronutriments qui rajeunissent l’ADN du sperme

SantéLog / Fertility and Sterility

 

C’est la première étude à démontrer qu’un régime alimentaire peut protéger contre les effets néfastes du vieillissement sur le génome des spermatozoïdes. Cette recherche menée par des chercheurs du Berkeley Lab constate qu'un apport de ces micronutriments, vitamines C, E, zinc et acide folique, permet d’améliorer la qualité ADN du sperme chez les hommes âgés. Mais seulement chez les hommes de 44 ans et plus, car chez les hommes plus jeunes un apport en micronutriments n'a pas amélioré l’ADN de leur sperme. Des conclusions publiées dans l’édition du 27 août du journal Fertility and Sterility.

Avec cette analyse menée sur 80 volontaires sains de sexe masculin âgés de 22 à 80 ans, les scientifiques ont découvert que les hommes âgés de plus de 44 ans qui consomment le plus de vitamine C avaient 20% moins de dommages ADN sur leur sperme que les hommes âgés de plus de 44 ans qui consomment le moins de vitamine C. La même conclusion s’impose pour la vitamine E, le zinc et l'acide folique. Chaque homme participant à l'étude a rempli un questionnaire estimant, à travers sa consommation d’une centaine d’aliments, son apport moyen quotidien en vitamines. L'apport de chaque volontaire d'un micronutriment a été classé comme faible, modéré ou élevé, sachant que l’apport médian quotidien était de 162 milligrammes de vitamine C, 23,7 milligrammes de vitamine E, 2. 586 microgrammes pour les β-carotène, 475 grammes pour les folates, et 12,3 milligrammes pour le zinc. De nombreux participants consommaient, en fait, beaucoup moins que cet apport alimentaire recommandé. La qualité de l’ADN du sperme a été évaluée par analyse de laboratoire.

« Il semble que la consommation de micronutriments plus comme la vitamine C, E, acide folique et le zinc aide l’ADN du sperme à revenir en arrière pour les hommes plus âgés. Nous constatons que les hommes âgés de 44 et plus qui ont consommé au moins l'apport nutritionnel recommandé ont un sperme avec un ADN de qualité similaire à celui d’hommes plus jeunes », explique Andy Wyrobek du Berkeley Lab. Ainsi, les hommes à risque accru de lésions de l'ADN des spermatozoïdes en raison de leur âge avancé pourraient lutter contre ce vieillissement en s’assurant déjà d’avoir des apports suffisants par leur alimentation, de ces vitamines et oligo-éléments. De plus en plus d'hommes de plus de 35 ont des enfants, ce qui soulève de nouvelles préoccupations de santé publique. L’une ces préoccupations, l’augmentation de l’incidence de l’autisme vient d’être évoquée par une étude publiée dans la revue Nature.

Plus un homme est âgé… Des recherches précédentes menées dans le même laboratoire, ont montré que plus un homme est âgé, plus il est susceptible d'avoir une fragmentation augmentée de l'ADN de ses spermatozoïdes, des réarrangements chromosomiques et des dommages aux brins d'ADN. Les hommes plus âgés sont aussi plus susceptibles d'avoir des fréquences accrues de spermatozoïdes porteurs de mutations géniques, comme celles conduisant, par exemple, au nanisme. Les hommes vieillissants sont moins fertiles et plus susceptibles de transmettre des défauts génétiques.

Antioxydants et oligo-éléments : Les scientifiques confirment, une alimentation riche en antioxydants et oligo-éléments peut diminuer le risque de produire des spermatozoïdes avec altération de l'ADN, en particulier chez les hommes âgés. Une recherche qui soulève également une question plus large, au-delà de l'ADN des spermatozoïdes, comment des facteurs de style de vie, y compris des apports plus élevés en antioxydants et oligo-éléments peuvent protéger contre les dommages génomiques liés à l'âge.

Source: Fertility and Sterility doi.org/10.1016/j.fertnstert.2012.07.1126 Micronutrients intake is associated with improved sperm DNA quality in older men et via Berkeley Lab Nutrition Tied to Improved Sperm DNA Quality in Older Men

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Un peu de science
commenter cet article

commentaires

Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives