Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 10:51

Infertilité masculine et risque de cancer: une étude qui évalue le risque (accru) de cancer chez les hommes azoospermiques. Le cercle vicieux de l'infertilité qui engendre un cancer et du cancer qui accroit l'infertilité...

 

INFERTILITÉ masculine: L’azoospermie liée au risque de cancer

 

Santé Log / Fertility and Sterility

 

Les hommes qui ne peuvent pas produire de sperme, donc infertiles, ont un risque accru de cancer, révèle cette étude de Stanford. A l’azoospermie ou absence totale de spermatozoïdes dans le sperme, s’ajoute en effet, selon ces conclusions publiées dans l’édition du 20 juin de la revue Fertility and Sterility, une incidence accrue de cancer. Ainsi, un diagnostic d'azoospermie avant l’âge de 30 ans est associé à un risque multiplié par 8 de cancer des testicules. Azoospermie et cancer pourraient partager des causes génétiques communes.

 

L'azoospermie peut survenir pour deux raisons, soit en raison d’un blocage qui empêche le sperme produit dans les testicules d'atteindre « la sortie », il s’agit alors d’azoospermie obstructive, soit en raison d’une production insuffisante de sperme liée, a priori, à une déficience génétique.

Les hommes atteints d’azoospermie sont plus susceptibles de développer un cancer des testicules, et avec un risque comparable à celui d'un homme de 10 ans de plus, précise le Pr Michael Eisenberg, MD, professeur d'urologie à Stanford Hospital & Clinics et auteur principal de l'étude. Un diagnostic qui n’est pas si rare : Environ 1% des hommes en âge de procréer seraient « azoospermiques ». Et si de précédentes études ont déjà associé l'infertilité masculine au risque accru de cancer des testicules, cette nouvelle étude non seulement affecte la majeure partie de cette augmentation du risque de cancer aux hommes atteints d’azoospermie mais suggère également que ce risque s'étend au-delà deu cancer des testicules.

 

L'étude a porté sur des données recueillies auprès de Registres du cancer portant sur 2.238 hommes infertiles âgés de 35 ans au moment de leur évaluation pour cause d’infertilité. 451 souffraient d’azoospermie. Le sperme des participants, suivis durant environ 7 ans a été analysé, si possible, au départ de l’étude.

· 29 (1,3%) des 2.238 hommes infertiles ont développé un cancer vs 16 cas « normalement », en population générale, soit une incidence accrue de 70%.

· La comparaison du risque de cancer des hommes infertiles azoospermiques et non azoospermiques révèle un risque considérablement plus élevé de cancer pour les azoospermiques, multiplié par 3 vs les hommes en population générale.

· Les non azoospermiques, en revanche, ont un risque de 40% supérieur vs en population générale.

· Les diagnostics couvrent un large éventail de cancers, au-delà du cancer des testicules, cancer du cerveau, prostate, estomac, mélanome, lymphome, et intestin grêle.

· Les résultats suggèrent que les anomalies génétiques responsables d’azoospermie seraient également facteurs de cancers.

 

Le résultat le plus frappant est le risque de cancer chez les hommes diagnostiqués azoospermiques avant 30 ans, soit plus de 8 fois le risque moyen. La bonne nouvelle, conclut l’auteur, est que la relative jeunesse des patients concernés, abouti à un risque réel, qui reste faible n valeur absolue. La conclusion est que les hommes qui souffrent d’azoospermie doivent consulter, être mieux diagnostiqués et rester conscients de leur vulnérabilité plus élevée au risque de cancer.

 

Source: Fertility and Sterility via Eurekalert (AAAS) Men who can't produce sperm face increased cancer risk, Stanford-led study finds (Vignette NIH)

Copyright © 2013 AlliedhealtH www.santelog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Un peu de science
commenter cet article

commentaires

Plume 10/07/2013 14:59

L'effet kiss (pas) cool de la stérilité masculine en somme. Pffff ! Quelle double injustice !

Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives