Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 15:31

1er août 2013. Journée de merde. Peut être que la PMA est venue à bout de mes forces et qu'il n'y a plus de place que pour le découragement et un sentiment d'écoeurement et de désespoir.

Peut-être que je commence depuis quelques mois déjà à ouvrir les yeux et à comprendre que les coups répétés sur la tête ne sont pas seulement des coups mais des alertes pour me faire comprendre que le mur est tout proche, que je fonce en plein dedans et me faire voir la réalité qu'il va falloir encaisser: je n'aurai jamais d'enfant. Voilà, c'est tout, j'ai raté mon tour, on a gâché nos maigres chances à coups d'incompétences de ceux censés nous suivre, parce que je n'ai pas assez anticipé, tout tenté, forcé les portes et les réticences à aller plus vite. Résultat: je reste sur le carreau.

 

Au bord de la voie de chemin de fer (en même temps, ces temps ci, le train c'est dangereux, ben quoi, il me reste l'ironie et le cynisme, c'est déjà ça...) à regarder les autres monter dans ce putain de train qui m'est interdit, à parfois parvenir à me réjouir quand ce sont ceux qui ont galéré mais avec un goût amer au fond de la gorge, je reste sur le bord et j'y suis seule. A regarder les autres vivre leur petit bonheur parfait ou imparfait mais petit bonheur malgré tout. Alors moi je fais frénétiquement les soldes ou des achats compulsifs manière de grapiller quelques secondes de petit plaisir "parce que je le vaux bien". Mais ça c'est hors sujet... Et puis le désespoir et la lassitude reviennent, à quoi bon.

 

Mais revenons aux derniers épisodes de ce parcours PMA qui m'aura réduite en miettes. Adieu joie de vivre, confiance en soi et insouciance. Bonjour PMA, larmes, souffrances, peine insondable et incomprise.

Il y a 3 ans, nous commencions à parler PMA, même si notre histoire était récente mais le passif infertilité évident.

Il y a deux ans et quelques, nous entrions en PMA, pleins d'espoirs et de volonté. Les déceptions allaient pleuvoir, l'attente, la douleur physique dont tout le monde se fout, les aléas d'un centre merdique (c'est pas que moi, c'est l'ABM qui le dit aussi !!), l'exécrable traitement des patients par Dieu, le mépris de ce qu'on vit, les protocoles toujours identiques et pas adaptés  chaque cas, les phrases assassines et méprisantes, l'absence d'explications parce qu'on va quand même s'abaisser à expliquer aux patients pourquoi on leur impose ça ou ci pour eux, l'incompétence doublée d'un ego ahurissant, le jeu-m'en foutisme, on encaisse les dépassements d'honoraires et le reste on s'en fout, etc etc.
Il y a un an, nous lancions la 3e tentative de FIV. Qui a échoué comme les autres.
Il y a 9 ou 10 mois, je commençais le traitement censé booster mon endomètre et assurer des conditions minimales à un espoir d'accroche. Les tentatives précédentes étant vouées à l'échec selon une spécialiste vue à Paris. Contente de l'apprendre après en avoir autant chié et y avoir autant cru !
Il y 3 mois, un essai de TEC stoppé en plein élan à cause d'analyses et de progesterone foireuses et aucune solution proposée pour la prochaine tentative, on va quand même pas remettre en cause le protocole immuable de Dieu... 

Il y a un mois, lors d'un rdv avec un grand ponte local pour changer de centre, on nous dit qu'a priori, notre dossier serait accepté pour la der des der, 4e FIV-ICSI (si le TEC ne marchait pas bien sûr, soyons fous un instant, croyons y...). Mais qu'il fallait compter minimum 5-6 mois pour espérer une prise en charge chez eux.

 

Mais, parce qu'il y a un mais, en même temps, ce même grand professeur, nous dit que vu mon âge, les chances sont minimes, qu'il allait falloir songer peut-être au don d'ovocytes, voire à ne pas s'acharner. Voilà voilà. Quand on sait que cela fait 3 ans qu'on est suivi pour infertilité masculine, et que je n'ai a priori pas de souci à ce niveau là mais un souci d'accroche et de mener à terme une grossesse qui ne serait nullement résolu par le don d'ovocytes, ça me fait amèrement ricaner.

Amèrement, parce que ça ne changera rien à mes chances de mener une grossesse au bout avec un problème d'utérus distilbène.

Amèrement, parce qu'on ne nous a jamais, quand j'étais plus "jeune", proposé de tenter les IAD, qui avec un traitement moins lourd aurait permis d'enchainer plus de tentatives et de nous donner quelques chances en plus.

Amèrement, parce que j'ai des copines (de mon âge voire un peu plus) qui soit naturellement soit avec un petit coup de pouce médical sont enceintes (et accouchent bref tout va bien) au même âge avec des AMH & co parfois bien plus basses que moi. Mais comme il n'y avait pas de cause d'infertilité masculine, IAC et basta, bingo !

Amèrement, parce que si le don d'ovocytes ne me pose pas de problème majeur, même si ce n'est pas anodin non plus et qu'il ne faut pas minimiser la non-transmission de ses gamètes qui reste un choix à réfléchir mûrement et pas sur un coup de tête, cela serait à moi de "renoncer" à mon patrimoine génétique alors que monsieur clame haut et fort qu'il s'en fout lui de ses gamètes. Forcément en ayant adopté, il ne peut pas décemment dire autre chose sans renier ses actes passés. Ironie du sort, quand tu nous tiens. Mais bref, au final, c'est moi qui renonce. Je ne suis plus à ça près, j'imagine...

Amèrement, parce que je suis persuadée que par culte de la technique et d'une certaine prouesse technologqiue et médicale, on oriente délibérement les couples comme nous vers des ICSI en sachant pertinement que les chances de succès sont faibles mais cela doit être plus glorieux ou je ne sais pas, plutôt que que de leur donner le choix directement de choisir entre ICSI de couple ou IAD ou de tenter les 2 en parallèle. Hypocrisie du système français, comme le don ne marche pas ici, on fait comme si ça n'existait pas.
Amèrement, parce que maintenant, on me dit que c'est trop tard. Désolée, ma petite dame, mauvaise pioche, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas les 20000 et allez en prison. Dans la prison de cette vie que je n'ai pas choisi et qui fait mal à chaque instant. Car tout, tout le monde, songe bien à chaque instant à vous rappeler à côté de quoi vous passez et à bien vous envoyer dans la gueule combien c'est merveilleux d'avoir un enfant.

 

Il parait que je suis une battante, que quand je veux un truc, je fonce et rien ne m'arrête. Enfin c'est ce qu'on me disait, "avant". .. Bref après avoir digéré ce nouveau coup bas, j'ai donc réfléchi à un grand plan de bataille, pour parer à tous les coups et finir par gagner la guerre, par tous les moyens.

 

Avec un plan d'action et un calendrier béton digne d'un général d'armée (en même temps, j'en connais pas des généraux d'armée donc je ne sais pas comment ils opèrent !):

 

- Août 2013: examens divers (lancer les rdv pour les bilans hormonaux à J3, les mammographies, les analyses de Mr etc etc à la demande du nouveau centre potentiel) et un peu de vacances, bien méritées et qui ne devraient pas faire de mal à un couple qui bat de l'aile et de fatigue. En parallele, prise de renseignements divers et d'ailleurs pour la suite.

 

- Septembre 2013: tentative de TEC1-bis, en espérant que la progestérone restera sage et qui sait un résulat positif ? dans ce cas, le plan s'arrête là bien sûr.  Si TEC ne va pas au bout pour les mêmes raisons qu'en mai et comme il n'y aura toujours pas de blocage du cycle naturel, je tue Dieu de rage et de dépit puis je récupère nos embryons pour tenter le TEC avec des gens qui font un protocole en fonction des paramètres de chaque patiente et non pas un protocole une fois pour toutes et pour toutes comme dans le centre actuel!

 

- Octobre / novembre 2013: si  le TEC a échoué, essai d'IAD en Belgique, il parait qu'ils sont bons en Belgique pour les IAD alors en route pour la Belgique ! Et on fait 1 ou 2 tentatives d'affilée si besoin ? allez !

 

- Décembre / janvier: FIV-ICSI 4 dans le nouveau centre, là encore on croise les doigts, qui sait ? et qui sait, peut être 1 chance supplémentaires avec un TEC ?

 

- La suite, si échec, vers le Don d'ovocytes, plutôt en Espagne cause proximité géographique. mais à voir, à étudier, à regarder bien sur selon les options et les retours des unes et des autres.

 

Avec tout ça en tête, pendant quelques jours, l'espoir est revenu, je nous voyais sortis tôt ou tard d'affaires, et sortir gagnants avec un bébé (2???!) dans les bras. Oui c'est peut-être pas du tout concret et pertinent, oui je m'éparpille mais je n'ai plus le choix d'attendre, de faire les choses dans l'ordre logique donc quand faut y aller, faut y aller.

 

Hélas, il y a 2 jours, j'appelle une des cliniques belges qui me dit que vu mon âge, et vu la rareté de donneurs de sperme, ils partiraient plutôt sur une FIV que sur une IAD. A négocier selon le dossier médical mais à priori ce serait FIV. Point barre. Nouveau coup sur la tête car mon super plan s'écroule et car je reste persuadée que les IAD pourraient marcher et seraient aussi moins lourdes pour mon corps et permettant de faire 2 tentatives d'affilée plutot que d'attendre entre 2 FIV. Ai je dit que j'en avais marre de souffrir et d'encaisser physiquement autant et surtout pour rien ? C'est peut-être bête et présomptueux, mais pour moi les IAD c'est du bonus qui ne coûte pas trop cher à mon corps et qui peut marcher; Sur un malentendu sur mon âge peut être mais un couple dont l'homme est fertile fait bien des IAC qui marchent parfois au même âge alors why not ! Merde, pourquoi je n'y aurais pas droit moi à ma pettie chance en plus ? Et puis je pensais naïvement que à l'étranger, en payant, on choisissait et on était enfin maître de notre destin (un tout petit peu au moins). Reste que je n'avais pas prévu le coup du sperme de donneur trop rare pour être gaspillé sur une IAD avec une vieille comme moi. Bref mon âge me poursuit et cela ne va pas aller en s'arrangeant. Bref, de partout, tous les signes me disent que c'est trop tard et que les chances qui restent, si tant est qu'il en reste, sont très faibles. On revient donc au début de ce billet et à ce désespoir de ne jamais y arriver qui se fait chaque jour plus concret, plus insistant, plus cruellement réaliste.

 

Voilà, j'ai passé mon tour et la PMA ne m'aura rien apporté à part qu'elle m'aura détruite. Et je ne peux m'empêcher de penser à ce post d'une galérienne qui clôturait son blog il y a quelques temps par un post intitulé "Game over" et disant qu'en cas d'infertilité masculine, il fallait être réaliste et savoir que malgré l'ICSI dont se gargarisent nos médecins, et bien passez votre chemin, cela me marche que très rarement. Mais on ne vous parle pas d'IAD et on vous laisse bien espérer dans ces FIV foireuses intra-couples jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour autre chose.

 

Découragée, désespérée et écoeurée... Et maintenant on va tenter de profiter de notre semaine de vacances dans quelques jours et de faire semblant de croire en ce TEC. Je sais bien qu'au fond, malgré cette vie qui n'avance de nulle part, malgré le sur-place insupportable et les portes qui se ferment les unes après les autres, il reste en moi une minsucule petite lueur d'espoir qui fait que je tiens encore debout mais que va t il se passer dans 1 an ou 2 quand on aura tout tenté et si rien n'a marché ? Quand il ne me restera plus qu'à renoncer, seule, à serrer jamais un petit bout dans mes bras et à n'entendre jamais le mot maman ? Je n'ai pas la réponse et je ne vois pas la solution.Je n'ai plus la force de voir les solutions et l'avenir et de me dire que je vais arriver à tenir le choc.

 

Classé dans la rubrique Show must go on, mais plutôt sur le registre Show terminé... Peut-être que d'écrire tout ça ici, me permettra d'aller mieux, de lâcher les vannes un peu, de soulager un peu cette peine si lourde à porter seule. Peut-être, peut-être pas.

 

 

Edit du 2 août

Sortir le chien et croiser un voisin qui s'exclame sur le fait que je ne change pas et que je n'ai pas de cheveux blancs, les siens de cheveux blancs) "ça doit être à cause des enfants" dit-il en riant. Rentrer en retenant ses larmes et entendre les rires des petits-enfants d'autres voisins dans l'escalier. S'effondrer toujours plus bas, pleurer encore et se souvenir des mots entendus ce matin, comme quoi j'avais qu'à faire un gosse avant et que c'était de ma faute si je n'en avais pas. Avoir juste envie de disparaitre au fond de mon trou.

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Show must go on
commenter cet article

commentaires

danslalueurdelavie 30/08/2013 23:23

tes mots me touchent beaucoup... Je suis si triste pour toi, malgré les difficultés, l'immense lassitude, garde espoir, tu as encore plusieurs étapes et options devant toi. COURAGE ma belle, je
t'embrasse

28 jours et des bananes 07/08/2013 16:27

Les questions, les doutes, la souffrance... je pense que l'on te comprend toutes.
J'espère que nos témoignages te montrent que tu n'es pas seule (même si je ne commente pas toujours).
Je te souhaite un rayon de soleil dans tout ce brouillard. Des réponses et de l'espoir.
On arrive à faire des steaks in vitro aussi dégueu que ceux du Mac do, alors nous réussirons certainement à faire des bébés in vitro aussi chiants que leurs homologues conçus in utero !!! :)
Bisous

larmes amères 06/08/2013 21:08

que dire... que je te souhaite vraiment de le prendre ce p*tain de train, qu'il s'arrête sur le quai, devant toi, que tu grimpes dedans en première classe.

que ces petites phrases anodines en apparence peuvent faire mal, que je te comprends, que je veux bien pleurer avec toi ce soir...

eve 06/08/2013 13:40

Je vois que c'est de pire en pire alors la bas...est ce une façon de désembouteiller car je pense qu'il y a du monde et du retard pour la reouverture.Aujourd'hui j'ai dû appeler les gygys pour
demander mon ordo et la secrétaire la trouver apparemment en attente ,elle me l'envoie,comme toi un cycle de plus de perdue...
Pour le chu as tu assisté à la réunion?Nous on nous a demandé d'y participer.Tous mes rdv sont pris ,le dernier début octobre et ensuite commission etc... si tout va bien...
Autre chose je parlais du prélevement endo de base ,pour matricelab il faut allé à Paris?Personne le fait dans le coin alors?courage et à bientôt !

Apo / 6cellules 06/08/2013 13:20

MERCI MERCI 100000 fois à toutes pour votre soutien, précieux, rare et qui réconforte (un peu, nous savons toutes ce qui nous réconforterait vraiment...). MERCI d'être là dans ce monde de brutes et
de solitude souvent.

eve 05/08/2013 18:33

Coucou Apo,
J'espère ça va mieux lors de tes sorties toutounesques.Y aura toujours des cons et des maladroits.
Profite de tes vacances pour retrouver de l'énergie .bisous

6cellules 06/08/2013 13:03



Merci Eve. Tu en veux une autre sur l'antre du Druide ? Il leur faut 15 jours pour pondre une ordonnance de prise de sang (le bilan habituel, le truc classique que n'importe quelle secrétaire
peut faire puisqu'il ne s'agit pas de prendre une décision médicale mais de vérifier si tout est ok), une ordonnance de prise de sang. 15 jours... donc tu rates ton J3 pour le faire bien sûr...
donc tu sautes un cycle ou 2juste parce qu'ils sont nuls... tu comprends: c'est parce que c'est le même circuit que pour le reste, Dieu doit décider.... Franchement avec un classement comme le
leur, moi je mettrai en veilleuse et essaierait au moins de ne pas trop pourrir la vie des couples et de ne pas en rajouter...



Monoi 04/08/2013 23:47

J'ai lu, je retiens mes marmes, je comprends à 100%

Ca aide pas de me lire mais moi aussi je suis un peu en panne en ce moment ...

Ma porte est l'adoption puis j'en ai d'autres si mon uterus est plus acceuillant.

Allez, y'a ce TEC et puis les autres options aussi. On voit les chances diminuer mais elles existent encore.

Courageuses, bé oui, on n'a pas le choix.

6cellules 06/08/2013 12:58



Merci pour ton mot. C'est tellement important de se sentir moins seul même si cela ne résout rien. Oui avoir des portes, des issues, c'est essentiel et c'est parce que je n'en ai plus trop que je
panique et désespère. Mais il faut que je retrouve des forces pour tenter le TEC et surmonter un éventuel échec... encore un. et avoir des forces au cas où pour affronter la suite qui risque
d'être compliquée et peu sereine si cela pouvait enfin marcher. Bref il faut que je remonte cette p... de pente de ce p... de trou profond... Bon courage  toi aussi



barbidou 03/08/2013 12:01

ça me brise le coeur de lire ça. Et penser au don, comme si cela était uniquement lié à ton age alors que le souci c'est aussi et bcp ton utérus non? On nous envoie vers le don, un peu parce que
nous, les vieilles, on fait baisser les statistiques de réussite...
Et aussi parce que chercher, fouiller, essayer de trouver des solutions ça prend du temps et c'est moins lucratif.
Je ne peux qu'ouvrir mes bras pour te consoler ma belle ... en attendant la réussite qui mettra un pied de nez à ses médecins si surs d'eux...

6cellules 06/08/2013 12:51



Merci Barbidou pour ton passage. C'est bien ça qui me désole, le don d'ovocytes ne résout aucun des pb pour lesquels on est en PMA ! L'ICSI ou le don de sperme ok, la GPA si besoin si utérus
était décrété comme vraiment pas compatible avec une grossesse (ce qui n'est pas le cas à priori heureusement) ok mais le DO ne résout qu'un "pb" qui nexistait pas ou moins il y a 3 ans quand on
a commencé ! Et tu es bien placée pour savoir que malgré nos ages canoniques ça peut marcher alors j'aurais envie de pouvoir tout essayer ! Ca approche pour toi, ton rêve va enfin devenir
réalité, et au minimum je t'envie bcp d'avoir pu trouver un médecin à l'écoute et compétent qui t'a permis de réussir. Apo



Little Wife 02/08/2013 23:41

6 cellules, ton billet me touche énormément. Je ne sais pas quels mots pourraient te consoler, alors je voulais au moins te laisser un petit mot de soutien.
Je pense que tu devrais tenter d'autres centres pour l'IAD, il y en a plusieurs en Belgique non ?
Courage en tout cas, profite de tes vacances pour essayer de remonter un peu cette pente...
Bises.

6cellules 06/08/2013 12:42



Merci Little wife. J'espère que les vacances seront propices à reprendre un peu de poil de la bête... Oui une semaine de vacances pour parler sereinement de tout ça et pour oublier aussi tout
ça... Avant de tenter le tour d'europe des centres PMA au moins sur le papier pour choisir si le TEC ne marche pas... Bises



lolo 02/08/2013 19:57

Tout, dans la vie quotidienne nous rappelle tout le temps que nous sommes des "femmes sans", je trouve que c'est ce qu'il y a de plus difficile à gérer dans nos parcours, contrôler nos émotions
face à ce manque, et face à l'entourage plus ou moins proche, qui ne se doute pas de la violence de certaines remarques ou même l'impact de simples conversations, qui nous blessent profondément
même si ce n'est pas intentionnel...
Je ne peux pas t'aider concernant l'IAD, j'ai communiqué avec pas mal de filles qui sont allées en Espagne, je pensais aussi que la belgique était pas mal sur ce plan.
Je comprends aussi ton ressenti de ne pas être très motivée pour un DO alors que ton chéri a des soucis aussi... pour avoir fait plusieurs tentatives en DO alors que mon homme est OATS, avec une
fragmentation bien au-dessus de la norme pareil pour la décondensation de la chromatine... bref, à présent j'avoue être plus "sereine" en partant pour un double don (enfin sur le plan de la
technique utilisée).
J'espère que tu vas retrouver la force, et aussi avec un peu de recul, le moyen d'employer la technique qui te conviendra...

6cellules 06/08/2013 12:37



Cette histoire de DO m'a achevée, pas tant dans l'absolu même si pour moi ce n'est pas si facile et le coeur léger que je passerai au DO mais surtout ça me fait prendre conscience qu'on est au
bout du bout des essais, des espoirs, des solutions. et je ne peux pas accepter ça, l'idée de cet échec possible au final, c'est au dessus de mes forces et c'est pour ça que je suis aussi mal
parce que la probabilité que cela arrive est de plus en plus forte. Et oui tout dans la vie nous rappelle constamment qu'on passe à côté, le pb c'est que je le vis dans mon propre couple et ça
c'est juste inhumain comme situation.


On va rgarder Belgique, Espagne, RT mais le mois d'aout n'est pas propice, certaines cliniques semblent répondre aux abonnés absents; on s'y remettra en septembre, avec le TEC j'espere... Merci
pour ton mot, j'ai lu avec attention ton post "childless vs childfree", peut être la solution est elle là, accepter, et qui sait arrive ce qui doit arriver. mais je suis incapable aujourd'hui de
faire ce chemin parce que mon couple et tant de choses sont en jeu. P... de vie quand on ne peut même pas construire d'avenir neuf...



fabienne 02/08/2013 18:40

je ne suis pas très vaillante en ce moment...
mais tes mots me touchent, me boulversent pcq ils resonnent en moi...
pour la fiv do, je pourrais t'en faire un retour précis dans 2 semaines
pour l'iad et la belgique, je connais une adresse pour commander du sperme anonyme. http://www.europeanspermbank.com/
si tu veux tes infos... mail moi en perso, je t'expliquerai tout

je t'espère
des jours porteurs d'espoir,
des jours souriants,
des jours légers,
des jours heureux.

bizz de soutien et de réconfort

6cellules 06/08/2013 12:28



Merci merci merci Fabienne et sache que je vais penser fort à toi pour ces prochaines semaines et tout ce que je te souhaite... je suis preneuse d'infos sur les banques etc. je croise les doigts
pour l'espagne...



Lulu 02/08/2013 17:01

Apo, je t'ai lue hier. Et je n'ai pas trouvé les mots...
Je te relis aujourd'hui. Et je n'y arrive pas non plus...
Sans doute parce que ta souffrance fait écho à mon parcours de looseuse...
J'ai aussi ce sentiment d'être sur le bord de la route après 10 IAC et FIV.
Le bilan est désespérant, que des échecs.
Alors je comprends ce que tu ressens.
Je voulais juste que tu le saches et t'embrasse.
Même si tu n'as plus d'espoir, je trouve ton plan d'action super et j'ai encore envie de croire en un miracle pour toi, pour moi, pour toutes celles qui souffrent cruellement de ce manque.

6cellules 06/08/2013 12:27



Merci, merci, mille fois d'être là et de me faire me sentir moins seule. En PMA, il y a celles qui restent sur le bord et même si on fait tout pour ne pas y rester, on ne maitrise malheureusement
pas. Une part de moi espère encore un tout petit peu mais tout le reste indique que les dernières chances sont ultimes et minimes et c'est ça que je ne digère pas surtout que notre situation de
couple rend l'échec invivable pour moi. Bref envie de me réveiller de ce cauchemar et de me dire que non ça ne peut pas finir comme ça... si seulement je savais, au moins savoir si cela vaut le
coup de se battre ou si tout ça est pour rien... Bon courage à toi aussi bisous



eve 02/08/2013 15:04

Bonjour Apo,

Je trouve bien ton plan de bataille face à ce que t as dit ce professeur.Il a eu le mérite d'être franc.

Faut foncer et effectivement tout tenter, l'idéal que ça marche au plus vite, au prochain tec et puis c'est tout,surtout que c'est possible, mais si c'est pas le cas , peut être passer des étapes
obligatoires pour être sûre d'avoir tout tenté.

Moi aussi j'opte pour te conseiller l'espagne.

L'Iad peut donné quelque chose.

Pour le don d'ovocyte , je le vois également poindre à l'horizon de mon avenir et je flippe, malgrès tout le bien que j'en pense je ne suis pas prête.
Justement des tas d'étapes doivent d'abord passées.
Le sujet est hard pour moi mais si c'est mon seul et dernier recours je le ferais.
A voir pour les accroches quand on en a jamais eu ...

Je ne sais pas comment tu as fait pour ce rdv avec le grand ponte , pas moyen d'en avoir un avant d'avoir tout mes exams de fait.Putain de délai ça c'est pas normal à nos âge.

Ensuite il y a bien le centre de Montpellier qui est pas mal mais il faut de l'organisation et les délais seront ils plus court?

à bientôt ,plein de courage,fonce dans le tas .

6cellules 06/08/2013 12:23



Oui Montpellier est bien classé. mais à notre âge, je crains qu'il n'y ait bientôt plus que l'étranger.  Mais indépendamment du centre, ce qui compte c'est d'avoir un médecin de confiance,
compétent et qui se donne aussi dans son job, qui n'est pas là que pour encaisser ses honoraires ou jouer aux sorciers, n'est ce pas... Je vais tenter de retrouver des forces pour foncer dans le
tas... merci de tes encoyragements, j'en ai bien besoin! et bon courage à toi aussi



Lilou 02/08/2013 11:57

Snow avait 38 ans passé lors de ces IAD, si tu le sens, insiste!! c'est sa clinique que tu as appelé?
L'espoir, j'espère qu'il reviendra...
pour info, la fille du "game over" a repris les armes cette année (avec une réussite!).

Le don d'embryon c'est encore compliqué, différent comme démarche. Les taux de réussite sont inférieurs, et puis il y aura aussi l'après naissance à gérer (genre, le gamin pourrait se sentir
abandonné par ses parents biologiques, qui ont abandonné/cédé/offert cet embryon puisqu'il avait assez d'enfants! "c'est bon, on est au complet, on refile les restants!"). c'est un acte de
générosité de leur part, mais la construction individuelle de l'enfant sera forcément différente que dans le cadre du DO ou du DS où c'est des fertiles qui ont "donné" leurs gamètes.

en tout cas, on se voit bientôt pour en discuter??
Bisous, courage

6cellules 02/08/2013 12:22



Oui on se voit bientôt, cela me fera du bien de parler...


Je ne savais pas que "Game over" avait réussi, comme quoi.. je repense souvent à son post un peu lugubre et c'est bien de savoir que ça a finalement marché. Sinon non c'est une autre clinique
pour l'instant (et encore la secrétaire n'a pas été catégorique mais la règle est comme ça) car Rocourt injoignable pour l'instant. Rocourt m'avait semblé plus compliqué comme plus loin de
Bruxelles mais bon Belgique, Espagne, RT, comment choisir si ce n'est sur les critères objectifs (transports plus ou moins faciles, prix...) et dossier accepté. En fait, oui j'ai envie de tenter
les IAD car cela me semble une solution adaptée à notre cas (et à le tenter c'est maintenant, pas dans un an!) et ce n'est pas par caprice parce que je ne serai pas prête à passer
psychologiquement au DO. De toutes façons, ma confiance en une issue favorable à tous les niveaux est à la hauteur de mon moral (il faut creuser sous la mer pour trouver). Bref... See you next
week donc ?



Lara 02/08/2013 11:06

Qu'est-ce que je te comprends... Après 4 échecs FIV classique j'ai fait 11 IAD pour avoir mon bébé à 39 ans. Quelques parts après IAD 7 ou 8 j'ai commencé à penser don d'ovo et c'était très dur,
car le problème était au départ masculin, mais à coups de FIVs de la loose il est devenu féminin. Mon sentiment est que après un certain âge les ovocytes ne tiennent plus le traitement FIV et que
les IAD enchainées donnent plus de chance, mais je suis pas médecin c'est juste un sentiment.

L'Espagne si tu paies te fera les IAD je crois... Bonne chance.

6cellules 02/08/2013 12:27



Oui c'est toujours un peu ça, que cela soit dans la nature (l'ADN des ovocytes répare les altérations de l'ADN mâle, et en effet moins bien avec l'âge) ou en PMA où les traitements en cas
d'infertilité masculine sont pris par la femme et finissent par dégrader ce qui ne l'était pas chez la femme ! Quand je pense que petite, j'aurais préféré être un mec (parce que je trouvais leurs
jeux plus amusants), je commence à comprendre en fait, j'avais flairé le mauvais plan d'être une fille. Quant à Espagne, Belgique, j'ai tellement entendu parler d'IAD en Belgique, que pour moi
c'était la bas le "mieux" pour les IAD. Merci pour les conseils et avis en tout cas, je me sens moins seule et moins folle alors qu'ici tout le monde me répète bien qu'à mon âge, faut arrêter de
croire que je peux y arriver.



espoirhope 02/08/2013 10:06

Coucou

J 'intègre le clan des 40 tenaires ...pour qui cela rate ...je suis comme toi apo entourée de copines de 40 ans et plus qui tombent enceintes facilement voir même une copine de 44 ans enceinte en c
1..et c'est horrible mais je me suis sentie moins seule car une une copine a fait une fausse couche à trois mois : c'est affreux et abject hein de se dire que je suis moins seule das cette
galère......alors que moi ici c'est aussi la catastrophe avec trois fiv ayant donné deux fausse couches ...j'ai de la chance d’avoir un super médecin qui me dit quand tant que je réponds au
traitement on continue et que me dit aussi que les résultats sont bien meilleurs en espagne et que si on a les moyens elle nous suit pour une fiv 4 à là bas ...c'est sur qu'il faut avoir les moyens
car c'est très cher cette clinique...c'est très bizarre d’ailleurs car quand tu demandes un devis ils te rappellent au téléphone jusqu'à te parler : on est si loin de la pma à la française....c'est
un business orienté résultat et même si c'est surréaliste quand il s'agit d'avoir un enfant ( au début j' étais perdue) , finalement je me dis que c'est une autre approche mais sans médecin qui se
prend pour dieu puisque les résultats sont méga importants et que les centres sont en compétition...et je regrette au final de ne pas avoir été directement là bas bénéficier des meilleurs
protocoles ...mais in ne refait pas l'histoire...car aujourd'hui je suis vieille...je me sens vieille et c'est un sentiment extrêmement destructeur ...qui me fout en l'air à petit feu tous les
jours..je ne sais pas jusqu'où je pourrai tomber ...pour les iad ou les fiv je ne sais pas ce qui te convient mais ce qui est sure c'est qu'en Espagne ils ne te font pas de bilan sans avoir eu un
dossier et des éléments très précis...ce qui est sur c'est que le problème de mon homme découvert après ma première fausse couche et non visible avec un spermogramme est pris très au sérieux par le
généticien espagnol...ils ne laissent rien passer....tout est ultra calibré ....c'est dingue....

6cellules 02/08/2013 12:37



Bienvenue... C'est horrible mais je comprends ta réaction et partage ces ressentis parfois, et on s'en veut de devenir une infertile aigrie... Pour te dire où j'en suis, moi, la prochaine bonne
femme à poussette qui me demande de l'aide devant des escaliers, je lui demande si en échange elle ira donner ses ovocytes ! Si elle a été PMette, elle comprendra et saura quoi répondre, sinon,
je vois pas pourquoi une infertile aiderait une fertile qui croit que tout lui est du et que tout va toujours dans le même sens. Bref... entre rage et désespoir, c'est pas beau mais je me sens
tellement abandonnée et maltraitée dans tout ça que je suis écoeurée et que j'ai a rage au coeur.


Tu as de la chance d'être bien suivie, c'est important, au moins pour avoir un avis éclairé. Aller directement en Espagne: c'est ce qu'avait conseillé mon ancienne gynéco de ville en 2010 ou 2011
(elle touchait je crois qq rétrocommissions en envoyant des patients certes aussi) mais elle connaissait aussi bien le systeme francais et savait que c'était merdique ici. avec le recul je me dis
que... En fait avec le recul, je regrette aussi de ne pas avoir eu un enfant plus jeune sans me soucier de si j'avais envie de passer ma vie avec le père mais c'est une autre histoire, l'égoisme
est salvateur parfois. Je me sens vieille aussi et détruite par tout ça et par le sentiment de solitude face à cette envie d'un enfant que je n'aurais vraisemblablement pas. Tout ça pour ça...
Merci pour tout comme on dit !!


Tu es suivie où en espagne ? merci de tes conseils et de ton retour d'expérience en tout cas. tu sembles en être contente en tout cas et si en plus tu as un médecin ici qui assure c'est top.



impatiente 02/08/2013 09:20

BOnjour Apo,
Je trouve ton plan de bataille très très bien... Pour les IAD, peut être que cela dépend des cliniques? Tu peux tenter également en espagne et RT...
Ton post m'a beaucoup émue.. Je t'envoie plein de courage.

6cellules 02/08/2013 09:30



Je vais en avoir besoin, de beaucoup de courage. Merci d'être là à vous toutes. Apo



Lily 01/08/2013 22:20

Moi je le trouve très bien ton plan de bataille. Et comme l'IAD te tient vraiment à coeur, comme Tania je te conseille d'aller voir ailleurs, l'Espagne ou la RT. La RT est sans doute moins chère et
ce n'est pas le bout du monde.
Gros bisous Apo.
Lily.

6cellules 02/08/2013 09:28



Merci, il a intérêt d'être bien mon plan de bataille car la guerre est difficile et je suis en train d'y perdre beaucoup beaucoup de plumes (et pas que)...



tania 01/08/2013 17:32

Alors il faut suivre ton intuition!! Si tu ne tentes pas cet iad tu vas regretter toute ta vie... Emmerde les Belges et contacte les cliniques dans les autres pays alors!

6cellules 01/08/2013 17:46



tant pis pour le chocolat et les gaufres, tu as raison ! mais cela prend tellement de temps de chercher le bon endroit, qui est réactif, souple, qui prend en compte els atttentes des patients...
et on ne va pas faire le tour du monde non plus.



tania 01/08/2013 17:01

Tu sais, en France le CECOS n'accepte pas non plus les inscriptions pour les iads à partir de 39 ans... Car les chances de réussite ne sont pas superbes... Mais je comprends que tu as l'envie de
suivre ton intuition... J'ai fait plusieurs iads avant mes Fiv-do (j'ai déjà un enfant suite Fiv-Do et j'aimerais un deuxième)ça m'a épuisé car même si le traitement est plus légère on s'investit
beaucoup psychologiquement... alors autant de faire fiv-do avec 20% de chances de succès que iad avec

6cellules 01/08/2013 17:10



Oh je sais bien qu'en France, de toutes façons c'est pas la peine d'envisager quoi que ce soit. Oui c'est bête cette histoire d'IAD me travaille et j'ai envie qu'on me laisse essayer, c'est peut
être vain, peut être que tout ça est vain mais bon... Tu as peut être raison de trouver bête de gâcher un essai avec donneur en ne faisant pas de FIV mais mes ponctions se sont tellement mal
passées aussi que j'angoisse à l'idée de devoir revivre ça...



déesse linette 01/08/2013 16:51

Que je suis triste pour toi. Je rêve d'être la seule à souffrir ainsi, et nos parcours sont très très proches en ce moment.
Mon plan de bataille, l'ultime aussi, est bien fourni, mais c'est la Der des Der. Juste pour ne pas regretter de ne pas avoir essayé.
Notre centre nous renvoyant comme des malpropres parce que "madame avance en âge et baisse en AMH, et puis, bon, le Distilbène, tout ça, ça vaut-il la peine de mener une grossesse si risquée?",
nous allons frapper aux portes des voisins à quelques heures de là (déjà, j'aperçois les soucis d'organisation avec cette route, donc ce temps à trouver).
On nous pousse vers le don d'ovocytes, qui n'a de "don" que l'intitulé.
La clinique espagnole m'annonce un beau petit budget de 8000 euros. Merde, c'est ma bagnole et j'en ai besoin. Pas un sous d'avance (tout dépensé dans mon AMP, mes opérations, mes voyages à droite
et à gauche pour trouver LE spécialiste...).Et une ou deux dépenses pour se faire plaisir quand ça ne va pas du tout...

Et puis c'est un sacré loto. Si on arrive à faire des embryons et que rien ne prend, bong, tirelire vite pour RIEN. (sauf le fait d'avoir essayé).

On nous conseille (les amis, l'entourage, ceux qui ont des enfants) alors d'adopter.

Moi, je ne sais qu'en dire. Ca ne me dit rien, en fait, je crois. Ce n'est pas le moment dans ma tête, encore trop de deuil à faire.

Comme moi, tu sais qu'il a fallut faire le deuil d'une grossesse jeune, d'une grossesse où tu te balades librement jusqu'au jour de l'accouchement, d'une grossesse que tu découvres fortuitement
après quelques jours ou semaines de retard (parce que tu t'en fous et que tu ne prends pas ta tempiote tous les jours ou que tu ne vas pas en PMA).

Maintenant on me demande de faire le deuil d'un bébé, pour avoir un enfant, plus vieux. C'est ça, ou rien.

Autant adopter une grand-mère, pas de soucis de crèche, d'école, d'études et de boulot... (ça, c'est juste pour te faire rire un peu, mais c'est naze, je sais!).

Rebondis bien, autant que tu peux.
Moi, parce que si je fais des trucs j'ai l'impression de ne pas être tout à fait morte, je suis allée voir une étiopathe hier soir.
Soit disant que ça peut aider à remettre un peu en place le tout pourri du dedans, l'irriguer un peu (aller l'endomètre , on s'active), travailler sur mes 10 cicatrices des coelios passées,
travailler sur le message de l'hypophyse...

L'espoir fait vivre... (les médecins et autres associés paramédicaux).

6cellules 01/08/2013 17:27



Je sais, je sais. Voilà, faire les choses, tout tenter même si au fond on n'y croit plus mais pour ne pas avoir ce regret là en plus... Pourquoi veut on décider à notre place ? c'est nous qui
supportons tout et on n'aurait même pas le choix de prendre ou pas ce risque ?


La clinique belge que j'ai appelé m'a parle de 3200€ la FIV et 150€ de paillettes. C'est ahurissant, les prix vont du simple au double, tout comme ici les protocoles sont au petit bonheur de
chaque sorcier de chaque centre... Et nous là dedans ??


Alors oui parfois, on se met à croire à un truc, étiopathe, ostéopathe, ce que tu veux. mais là aussi, à coup de 50€ la séance d'ostéo interne (remboursée mais seulemetn quand tu es enceinte,
l'infertilité c'est vraiment la loose totale, ahahah !!) tu te dis que tu te feras plus plaisir avec une fringue, un truc à toi, une sortie...


Quant à l'adoption, les délais aujourd'hui seraient de 5-6 ans je crois. et en effet avec un enfant de 7-8 ans quand on n'est pas jeune. bref... ce sont toujours ceux qui ont eu des gosses qui te
conseillent ça, mais si c"était si chouette d'adopter, tu te demandes pourquoi eux n'ont pas adopté hein ? Après, moi, forcément, ma vision de l'adoption est très négative. pour moi, ce que j'en
vois, c'est un acte égoiste d'un couple qui ne s'aime pas et qui adopte chacun dans son coin mais officiellement ensemble parce que plus facile et tout en se séparant, mais forcément ma vision
est tronquée... mais malheureusment j'entends assez souvent parler de cas sordides comme ça plutôt que de vrais couples qui n'ont pas réussi en PMA et s'orientent vers l'adoption par vraie envie
et conviction de fonder une famille ensemble et pas jsute parce qu'ils n'ont pas le courage et l'amour nécessaires pour continuer la PMA ensemble ou continuer tout court d'ailleurs! Heureusement
que sur certains blogs par ici, on voit que cela peut être aussi ça et il y a sans doute de belles histoires à en faire. Après ce qui m'arrête aussi c'est ce côté on choisit un gosse pour toi et
tu es obligé de l'aimer parce que voilà, tu sais pas d'où il sort ni rien mais c'est le tien maintenant et basta: je trouve ça brutal et assez surréaliste. peut être que je serai forcée d'évoluer
et d'y songer mais  je ne le sens pas en tout cas pour l'instant. Bon courage à toi, tiens moi au courant et ca m'intéresse de savoir dans quelle clinique tu vas en espagne et si tu as un
bon feeling avec.Apo


merci de m'avoir fait sourire avec ton adoption de grand-mère ! pas idiot n'empêche !



tania 01/08/2013 16:11

Sinon le don d'embryon? J'ai choisi cet solution car on combine dans notre couple l’azoospermie et mon grand age... A 39 ans on m'a déconseille les iads j'a fait 2 fiv-do (de sperme) sans succès
donc on pense a "adopter" un petit embryon :):)

6cellules 01/08/2013 16:25



Merci pour ton commentaire. Tu fais ça où ? Certes, pourqioi pas. mais cela ne résoudra pas mon pb d'accroche et de mener une grossesse à terme avec un utérus (certes légèrement mais ça n'aide
pas et le risque de fausse couche tardive est élevé pour les filles comme moi) distilbène. Je reste très frustrée de ne pas avoir le droit de tout tenter sous divers prétextes et alors que mon
seul pb (à priori bien sûr) n'a lui aucune solution. A part la GPA...  Je ne sais pas pourquoi mais les IAD me semblent donner malgré tout une bonne chance de plus qui n'est pas trop lourde
alors pourquoi n'y ai je pas droit de tenter ma chance ?



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives