Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 17:17

La PMA réservée aux "causes médicales" ou ouverte aux "raisons sociétales" (ie l'homosexualité) ? Un grand débat, légitime ou pas ? Il faudrait aussi s'interroger sur l'impact d'une telle mesure, notamment au niveau de l'accès au don de sperme... L'article est de plus issu d'un journal catho dont on connaît les positions hautement progressistes de manière générale et en particulier en ce qui concerne l'AMP (no comment...). De plus, la théologienne citée dans l'article fait erreur quand elle dit que la PMA est réservée aux couples mariés, à croire que théologiens et églises (surtout une!) ont le même train de retard... Il reste que à mon avis, la PMA est une technique médicale censée pallier des problèmes médicaux (et il y en a déjà tant sans compter les infertilités inexpliquées... et si peu de recherche menée pour améliorer les taux de réussite...). Et c'est déjà suffisamment compliqué comme cela. Et puis quid des homos hommes alors ? Enfin si grâce à cela, on légalisait la gestation pour autrui, quelque part, cela m'arrangerait bien...

 

Point de vue sur l’accès à la PMA pour les couples de femmes homosexuelles

Dans une interview donnée à l’hebdomadaire Pèlerin, Véronique Margron, théologienne, analyse le projet de loi sur le mariage homosexuel, notamment le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) par les couples de femmes homosexuelles.
Après une remarque du journaliste selon laquelle : "le recours à la procréation médicalement assistée est une hypothèse pour que les couples de femmes puissent accueillir un enfant", la théologienne répond : "C’est un autre débat : aujourd’hui, un couple marié n’a accès à la procréation médicalement assistée que dans la mesure où son hypofertilité est médicalement déclarée. Si la PMA s’ouvrait aux couples de même sexe, ce serait grave : la situation relève de la médecine, du soin. L’art "médicinal" offre un "coup de pouce", décisif, et la souffrance du manque d’enfant n’a pas le dernier mot. Si demain la médecine n’était plus avant tout un geste de soin, comment pourrait-on refuser d’ouvrir la PMA aux femmes seules, ou aux demandes de confort pour des conjoints de sexes opposés ? Nous serions dans la prouesse technique, au service d’un désir qui se voudrait suffisant à lui-même".

 

Pèlerin (Christophe Henning) 20/09/12

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

vertupatience 20/11/2012 10:14

Je trouve que dans ton post et les commentaires il y a de nombreux éléments de débats, auxquels on ne peut échapper, et qui vont au dela du oui/non ambiant.

sicestunefillevouslappellerezvictoire 25/09/2012 22:32

le terme de PMA "de confort" est purement et simplement scandaleux.
je voudrais que cette femme puisse expérimenter par elle-même la possibilité et la douleur d'avoir ne serait-ce qu'à penser n'avoir peut-être jamais d'enfant.
par ailleurs, ça rappelle fortement la notion d'"IVG de confort" que certain(e)s voulaient interdire durant la présidentielle...

bref moi je me dis qu'il y a peut-être une opportunité : si la PMA est autorisée aux couples de lesbiennes, mécaniquement la demande de sperme va augmenter, déjà que là on ne peut pas fournir, la
France sera OBLIGEE de revoir sa politique de don (indemnisation ? facilitation ? communication plus importante ?)...

6cellules 26/09/2012 11:47



C'est aberrant que l'on puisse dire des choses pareilles, je suis bien d'accord !!



La fille 25/09/2012 16:28

Je suis favorable à l'accès à la PMA pour les couples lesbiens et les femmes seules. je ne vois pas encore leur désir d'enfant est moins légitime que celui des couples hétéro. Mais c'est vrai que
la France ne va pas pouvoir pourvoir à toutes les demandes de don de sperme si la loi change. Dans les faits une grande partie des demandeurs iront en Belgique ou ailleurs.

6cellules 26/09/2012 11:46



Je ne voulais pas dire que leur désir d'enfant est moins légitime mais disons que la nature fait que un couple homo ne peut pas avoir d'enfant et que aimer quelqu'un du même sexe oblige à
renoncer à avoir un enfant de/avec lui quelque part selon les lois de la biologie...



Kaymet 24/09/2012 21:11

(par mon commentaire précédent, je ne veux pas dire que je suis d'accord avec le reste de ce qu'elle dit... mais c'est un vaste débat!)

Kaymet 24/09/2012 21:05

J'ai un peu du mal avec son concept de PMA pour demande de confort pour couples hétéro...

6cellules 24/09/2012 22:14



Tu m'en diras tant: le "confort" orgasmique d'une ponction par rapport à un câlin avec son conjoint ! Déjà je vois mal le concept aussi et ensuite, si un couple en est là, je pense qu'il vaut
mieux qu'il n'ait pas d'enfant !!! Encore une qui n'a jamais regardé de près ce qu'était réellement la PMA avec son lot de piqûres, de ponction, d'écho-endo quotidiennes, etc etc...



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives