Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 19:12

Entre augmenter les chances de grossesse et diminuer les risques de complications pendant la grossesse et de problèmes pour les bébés... Que choisir ? Une étude publiée lors du congrès de la ESHRE fait froid dans le dos... Mais ce ne sont que des stat et quand on sait qu'il y a en moyenne 10% de chance qu'un embryon s'accroche après transfert, cela donne envie, après avoir subi tout le protocole de FIV et de ponction, de doubler les chances non ?

 

FIV : moins de risques lorsqu’un seul embryon est transféré

A l’occasion du Congrès annuel de la European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE), début juillet 2012, une étude australienne, dirigée par le Pr Elisabeth Sullivan et portant sur plus de 50 000 naissances en Australie et Nouvelle Zélande, révèle que le risque de décès dans le premier mois qui suit la naissance d’un enfant augmente de 53% lorsque deux embryons sont transférés dans l’utérus de la future mère.   

Le risque de décès est d’autant plus élevé lorsque les embryons implantés dans l’utérus sont des embryons "frais", c'est-à-dire n’ayant pas fait l’objet d’une congélation. Ainsi, les bébés issus d’un transfert de deux embryons "frais" ont un taux de mortalité plus élevé (74%) dans la période suivant la naissance, que les bébés issus du transfert d’un seul embryon "frais".

Le Pr Michael Chapman de la University of New South Wales, précise que les bébés issus du transfert d’un seul embryon "allaient beaucoup mieux en terme de poids", étaient plus "viables" et avaient moins de complications au cours de la grossesse.

Enfin, le Pr Sullivan mentionne que le nombre d’embryons transférés est le principal facteur de grossesses et accouchements multiples, ce qui contribue à une augmentation de la probabilité d’accoucher prématurément et "diminue le poids de naissance".

Telegraph.co.uk (Jonathan Pearlman) 5/07/12

Partager cet article

Repost 0
Published by 6cellules - dans Un peu de science
commenter cet article

commentaires

virgo 16/07/2012 09:37

Bon, rassurons-nous qd même. Supposons que le risque de décès ds le premier mois après la naissance soit à la base de, mettons, environ 2%. Une augmentation de 53% ne portera ce risque qu'à 3%.
L'argument à lui seul ne paraît donc pas de nature à faire arbitrer systématiquement en faveur du transfert simple, non ?
Enfin, pas plus que les arguments signalant l'augmentation des problèmes de malformations liée, toutes choses égales par ailleurs, aux fiv, et plus encore aux Icsi. Si au global les risques sont
augmentés de façon très sensibles (quasi doublés il me semble) par rapport aux procréations "spontanées", ils restent modérés.
Mais bon, si on avait le choix, c'est sûr : on préférerait ne pas les prendre, ces satanés risques supllémentaires...

6cellules 23/07/2012 12:16



Bien sûr, ce ne sont que des stat et la vie est de toutes façons une grande prise de risque dont on meurt à la fin ! Mais on n'a pas le choix... Alors un bel été en attendant... qui j'espère
restera inoubliable pour moi avec une FIV d'août réussie... Avec un embryon ou 2 mais à priori c'est déconseillé dans mon cas alors 1 ira très bien s'il fait un beau bébé en pleine forme au bout
!APo



Un Blog De Fiv...

  • : 6cellules
  • : Un blog de FIV, entre difficultés, doutes et espoirs. Et avec des infos scientifiques sur l'AMP
  • Contact

A Propos De Nous

  • 6cellules
  • A & A, 40 ans et des poussières, trouver, un peu tard, l'amour de sa vie et avoir envie d'un enfant. Mais un cancer il y a 10 ans et distilbène in utero... Se battre contre l'adversité, s'essouffler, s'aimer en espérant le meilleur...

Recherche

Archives